Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Grotte de Gournier, Vercors secteur Gorges de la Bourne, découverte de la spéléologie.

Avertissement : cet article ne constitue en aucun cas une topo digne de référence. C'est accompagné et sur les traces d'Aurélien (que je remercie) plus expérimenté que j'ai fait avec Gaëlle cette première expérience et découverte de la spéléo.

La vidéo du retour vers l'entrée en canot est d'Aurélien.

Les photos intérieures que j'ai pu réaliser sont parfois correctes grâce son éclairage de leds.

Accès.

Carte 25 000 IGN Autrans 3235 OT Depuis Pont-en-Royans, remonter les Gorges de la Bourne sur la D531 pour aller se garer sur le parking (loin du resto-bar) des Grottes de Choranche.

Aller à pied en un petit ¼ d'heure vers les cascades de tufs passer au dessus et trouver sur la droite la rivière Gournier qui sort de la grotte du même nom.

Histoire.

La Grotte est connue depuis longtemps, mais ce n'est qu'en 1899 que Décombaz explore le lac souterrain de l'entrée. En 1947, J.Deudon découvre la galerie fossile dont l'entrée surplombe le lac en franchissant la dite « Méduse » une concrétion au bout d'une vire, 5 à 7 mètres au dessus du lac.

Ensuite ce sont différentes expéditions qui découvrent le réseau .

La rivière est trouvée en 1949.

En 1952, la cascade de 12 mètres est passée.

Le siphon Jérôme découvert dans les années 60 est franchit par le Spéléo club de Lyon en 1973.

Actuellement le réseau de la Grotte de Gournier est de + 680 mètres, le 6e du Vercors par sa profondeur et sa longueur de 18 000 mètres.

Entrée et départ du lac souterrain, Grotte de Gournier.
Entrée et départ du lac souterrain, Grotte de Gournier.

Entrée et départ du lac souterrain, Grotte de Gournier.

Grotte de Gournier, Vercors secteur Gorges de la Bourne, découverte de la spéléologie.

Matériel.

Au départ de l'entrée de la grotte jusqu'au départ de la galerie fossile il faut un bateau pour franchir les 50 mètres de la plage au pied de la vire. Une cordelette est nécessaire afin de faire les A/R.

Une corde de 60 mètres est indispensable pour équiper l'accès à la galerie fossile. Les spits sont en place, ainsi que 3 marches en barreaux de métal.

5 à 7 mètres d'escalade.

Une vire d'une trentaine de mètres.

3 mètres d'escalade pour rejoindre la base des premiers gours.

Le matériel de spéléo, avec baudrier et 2 longes.

Entrée de la galerie fossile et passage du gour.
Entrée de la galerie fossile et passage du gour.

Entrée de la galerie fossile et passage du gour.

Grotte de Gournier, Vercors secteur Gorges de la Bourne, découverte de la spéléologie.

Nous avons marché 2 heures 30 dans ce décor nouveau pour moi. J'avais visité les grottes de Choranche, celles de Coufin ouvertes au public et aménagées, mais de progresser à la lumière des lampes frontales, de l'acétylène sans le discours d'un guide est une autre chose.

Les gours blancs comme neige où l'eau s'écoule en fines ondes et vagues. Les veines ocres ou rouges, brunes selon les pigments et les sédiments. Stalagmites, pénitents entre lesquels il faut trouver un passage. Stalactites et colonnes , cascades, gouttes solitaires dont la chute presque silencieuse rythme le temps géologique d'une régularité sans faille au cours des millénaires.

Grotte de Gournier, Vercors secteur Gorges de la Bourne, découverte de la spéléologie.

Le temps de la terre.

J'en oublie ma condition, seul un coléoptère minuscule le Royerella argodi me rappelle à ma nature.

Nous franchissons des éboulis en montée, en descente, de nouveaux gours immaculés nappent le pied d'un dôme de calcaire. Des cristaux de calcite étincellent sous les feux de nos lampes.

Assiettes, cupules translucides, boyaux arrondis, villosités pétrifiées, gardiens de lacs de silence.

Au plafond, gorgones, méduses et draperies dansent dans les volutes de la buée que nous expirons. Grilles ou mâchoires de géants tiennent prisonniers je ne sais quels monstres mythiques, quelque dragon fabuleux dans l'antre de son trésor antédiluvien.

Grotte de Gournier, Vercors secteur Gorges de la Bourne, découverte de la spéléologie.

Spectres immatériels dans les entrailles de la terre sous les scialets et lapiaz de Presles.

Des blocs énormes tombés de la voûte portent encore horizontalement une draperie d'un autre millénaire avant de compter les secondes sous le dépôt inlassable d'une goutte qui marque le temps en une stalagmite déjà imposante qui m'est bien difficile à dater, néophyte que je suis.

Là-haut la neige fond, la pluie s'écoule, il leur faut bien 48 heures dans de minces failles pour parvenir jusqu'ici et grossir la rivière souterraine que nous entendons gronder sourdement sous nos bottes de caoutchouc.

Comme un animal obstiné elle donne ses coups de boutoir à la roche. Plus loin, où nous n'irons pas, elle offre aux plus intrépides un des plus long parcours de canyon souterrain d'Europe.

Blocs et pénitents.
Blocs et pénitents.

Blocs et pénitents.

Grotte de Gournier, Vercors secteur Gorges de la Bourne, découverte de la spéléologie.

Une petite corde est en place au dessus d'un large bassin de gours dans « la salle à manger » pour un casse-croûte souterrain.

Le retour se fait doucement dans la contemplation pour de nombreuses prises de vue en extase devant les bleus, les émeraudes, aigues-marines et topazes de l'eau.

Voici en diaporama quelques images.

Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.
Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.

Gorgones, méduses, draperies, colonnes, spectres, gours, stalagmites qui montent et tites qui tombent, assiettes et cupules.

Traversée du lac souterrain, Grotte de Gournier.

Commenter cet article

Steph43Photography 21/01/2014 14:30

Bonjour Pierre , wow splendide ta série de photos dans les entrailles de la terre !!! , merci pour ce fabuleux voyages , passes une bonne journée

écureuil bleu 19/01/2014 13:59

Bonjour Pierre. Tous mes meilleurs voeux pour toi et les tiens pour cette nouvelle année ! Merci pour la balade dans cette grotte magnifique

Joëlle 14/01/2014 20:04

C'est une visite guidée des plus intéressantes merci à toi Pierre !

zette73 13/01/2014 23:12

bonjour
que tes photos sont belle ,elle me rappel en effet les grotte de Chorange ,mais c'est dans le même coin ?
c'est voyage au cœur de la terre ,bonne semaine et merci de nous faire profité des tes photos

FMarmotte5 24/01/2014 12:00

Bonjour Zette, la Grotte Gournier est proche( une centaine de mètres au dessus de la cascade de tuf) de celle de Choranche. la particularité de Choranche ce sont ses "fistuleuse" fines stalactites. Bonne journée.

Quichottine 13/01/2014 23:08

Personnellement, je ne serais pas descendue, mais j'aurais eu tort tellement c'est beau !
Merci, Pierre, de nous faire visiter ainsi... j'ai adoré !

Passe une douce soirée.

Nino 13/01/2014 20:32

Ces voyages au centre de la terre m'ont toujours impressionnés .... Du courage, de très belles photos et certainement une belle aventure ...

Marie poupée 13/01/2014 18:08

Tes photos sont splendides et cette grotte magique !
Quel courage ! mais quel bonheur vous avez dû éprouver en découvrant ces merveilles .
Un grand merci Pierre

MarineLou 13/01/2014 15:51

A mon avis ce sont des lieux passionnants pour leur beauté et les découvertes, cela dit je ne me vois pas du tout descendre dans le ventre de la terre, c'est comme sous l'eau, je suis taureau et il me faut la verdure et le sol sous moi... Non, j'avoue quand-même que j'aime monter dans le ciel, en avion ou en hélico et que je me perchais beaucoup dans les arbres dans ma jeunesse !
Quelles images !