Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

...de Montpellier.

 

Erable de Montpellier

 

Cet érable possède des feuilles bien particulières : 3 lobes pratiquement égaux.

L'érable champêtre possède lui 5 lobes dentelés.

 

Dépassant rarement 5 à 6 mètres on rencontre l'érable de Montpellier souvent en sous-bois d'arbres plus imposants.

 

Supportant les pentes arides méditerranéennes, il remplace efficacement les pins dans les propriétés du sud de la France, car moins sensible aux feux de forêt qu'un résineux.

...de Montpellier.

Aphyllante de Montpellier

On voit cette petite fleur bleue au bout d'un tige faisant penser à un jonc depuis les causses jusqu'aux garrigues au nord de Marseille et les Maures.

Cirse de Montpellier

Ciste de Montpellier

Astragale de Montpellier .... en quête d'images pour ces 3 espèces , ça sera l'occasion d'une sortie dans le sud à une autre saison plus précoce.

Au XVIIIe siècle les botanistes de l'Europe entière envoyaient des exemplaires de plantes au célèbre Carl von Linné (1707-1778) afin d'en déterminer l'espèce.

Il est l'inventeur pour nommer les êtres vivants du binôme « genre-espèce »

L'Université de Montpellier était aussi parmi ses relations.

Au lieu de donner le nom du lieu de cueillette, pour faire simple il donnait le nom du lieu d'expédition.

Naturaliste suédois il a peut-être nommé la couleuvre de Montpellier et si les montagnards avaient seulement pu en capturer un, nous aurions peut être un….

…..Dahu de Montpellier ?

Commenter cet article

Quichottine 11/07/2014 14:58

Les deux sont beaux...
La fleur me plaît infiniment.
Merci pour ces partages Pierre.
Passe une douce journée.

écureuil bleu 08/07/2014 19:57

C'est vrai que le contraste est souvent saisissant entre les côtes prises d'assaut par les touristes et l'arrière-pays....

écureuil bleu 08/07/2014 19:40

Bonsoir Pierre. Je connais l'érable de Montpellier car j'en ai en bonsaïs. Cette fleur bleue est bien belle...