Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Lac Fourchu depuis le Poursollet, refuge du Taillefer. Partie I

 

Boucle intéressante pour découvrir l'ambiance « toundra » du plateau des lacs entre Taillefer et Grand Galbert.

 

Option 1

Il est possible de monter par Ornon et le parking des Terres Froides 1400 mètres, le Refuge du Taillefer 2056 m.

Faire le sommet du Galbert par le canyon et revenir par le même sentier, c'est l'affaire de la journée avec 4 heures de montée, 1161 m. de dénivelé et 2h30 de descente.

 

Pour découvrir le paysage des lacs et les « roches moutonnées » nous sommes allés dormir au refuge du Taillefer et fait la boucle par le sommet, retour par la Barrière le lendemain.

Le dénivelé en partant du Lac du Poursollet 1653 m. est moindre mais les montées sont moins raides avec de longues traversées sur le plateau des lacs ou à flanc, c'est plus long que l'option 1

 

Option 2

Carte 25000 IGN Grenoble 3335 OT.

Dénivelé 466 mètres J1

Nous sommes partis en après-midi sous la pluie avec les pèlerines pour monter en 2h30 au refuge du Taillefer.

 

Lac du Poursollet, GR50, lac Fourchu 2060 qu'il faut contourner par la gauche , le nord.

Passer la côte 2119m. En descendant vers le Pas de l'Envious 2074m. le ciel se dégage.

Lac Fourchu depuis le Poursollet, refuge du Taillefer. Partie I

 

Le sentier reste à flanc pour atteindre le Refuge du Taillefer 2056 m.

 

Début juillet nous étions bloqués dans la vallée de la Romanche par un accident et n'ayant pu atteindre Bourg d'Oisans avant midi la course de vélo « la Marmotte » fermait la route jusqu'à 17 heures.

Nous nous étions dégourdis les jambes en montant depuis la Grenonière à Ornon jusqu'à l'alpage du Chalet Communal 2007 mètres.

Lac Fourchu depuis le Poursollet, refuge du Taillefer. Partie I Lac Fourchu depuis le Poursollet, refuge du Taillefer. Partie I

Nous dormons dans la construction en dur, le repas est pris dans la yourte.

Le vent souffle le soir et encore au petit matin les brumes coiffent le sommet du Taillefer et coulent du plateau sur la Jasse.

Lac Fourchu depuis le Poursollet, refuge du Taillefer. Partie I
Juillet 1978, le Taillefer.

Juillet 1978, le Taillefer.

Il me semble qu'il y a moins de neige qu'en ce juillet 1978 ou, nous étions montés avec mon parrain, Éliane et Geneviève au sommet du Taillefer, par la Combe Oursière, dôme Brouffier, Pas de la Mine et arête.

Lac Fourchu depuis le Poursollet, refuge du Taillefer. Partie I

 

Ce matin à 5h30 il est coiffé, dans quelques heures lorsque nous partirons après un bon petit déjeûner, le café chaud, le ciel sera bleu.

Le gardien d'un abord sympathique est de bon conseil pour la découverte du site.

Lac Fourchu depuis le Poursollet, refuge du Taillefer. Partie I

 

Nous avons eu froid le soir et la nuit, le vent s'insinuait dans les interstices de la construction.

 

Au matin, Tuco le mulet, (le truand du Bon, la Brute...) qui fait le ravitaillement au refuge était en train de faire le ménage en secouant la serpillière sur le devant de la porte du dortoir.

Lac Fourchu depuis le Poursollet, refuge du Taillefer. Partie I

 

Tuco aime la compagnie et attend avec impatience le passage des ânes qui s'arrêtent ici sur le trajet du « Grand Tour du Taillefer » de « Lou Pa de l'Aze. »

Commenter cet article

écureuil bleu 29/07/2014 20:49

C'est un superbe endroit mais je me contenterai de lire tes articles. Je me sens mal à la montagne

wolfe 28/07/2014 12:03

Bonjour
Quel merveilleux endroit!
J'aimerais bien aller visiter, j'adore la montagne!
Bonne journée

Quichottine 28/07/2014 09:34

L'option deux est déjà un peu difficile pour moi qui manque de souffle... mais j'ai pris l'option trois : te suivre à travers ton récit et tes images. :)
Passe une belle journée Pierre.
Amitiés.