Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Nationale 202, portion inachevée.

 

Quand on m'a dit qu'un tunnel traversait le Rocher du Vent à 2224 mètres, j'ai levé la tête afin de voir l'aspect général de la montagne.

Sa face sud est constituée de dalles verticales de calcaire, s'appuyant sur des schistes délités.

Cette structure dans des zones moins tourmentées donne le calcschiste, un sol qui engendre un des meilleurs alpages pour la diversité de sa flore, spécifique au Beaufortain.

 

A l'ouest du Plan de Lai, le torrent creuse l'ancienne vallée glaciaire en auge entre le Roc du Biolley et le Rocher du Vent fragilisant le verrou instable. La route a été tracée sur le flanc nord du Roc du Biolley afin d'être loin du cône de déjection venu du flanc sud du Rocher du Vent.

Cette fragilité a sans doutes poussé les arpenteurs du début du XXe siècle à choisir le tracé en hauteur, à moins que des considérations stratégiques ou touristiques n'aient pesé dans la balance des décisions ?

 

Les projets sans gestion d'ensemble avec les transformations administratives sont restés locaux.

Rattachement de la Savoie, départements, régions militaires, conflits territoriaux entre la France et l'Italie lors des deux conflits mondiaux.

 

J'aime bien le bouche à oreille, c'est en parlant dans un refuge que j'ai eu cette information de départ.

En 1936, pour un « projet de route », des émigrés Espagnols Républicains ont creusé le tunnel du Roc du Vent.

Carte 25000 IGN Beaufortain 3532 OT

Nationale 202, portion inachevée.Nationale 202, portion inachevée.
Nationale 202, portion inachevée.

 

Quand on le traverse, on se demande comment une route pouvait être prévue ici, parois à pic alors qu'un passage évident plus bas vers le Cormet de Roselend semble avoir été le choix définitif ?

Du Col du Bonhomme au Col du Joly.
Du Col du Bonhomme au Col du Joly.

Du Col du Bonhomme au Col du Joly.

 

Curieux, les topos de randonnée du Beaufortain proposent un circuit dit « historique » plus au nord : « le Chemin du Curé » qui monte au Col du Bonhomme 2329m. par la Gittaz. (Ce sera l'objet d'une autre page de blog) au col du Bonhomme où se trouve une borne « Michelin », il rejoint l'ancienne voie romaine devenue GR5 et tronçon du TMB.

 

Une belle vue sur la vallée qui monte des Contamines-Montjoie par Notre-Dame de la Gorge permet de comprendre ce vaste projet inachevé.

Carte IGN 25000 Megève 3531 OT

 

Montjoie ("Montjoie-St Denis !") était le cri de guerre de Roland lors du franchissement des Pyrénées, il est resté au Moyen Âge le cri des pèlerins et des voyageurs lors du passage des cols définitifs, il a même donné le nom aux piliers de pierres dressées qui marquent le tracé du Stevenson au sommet du Mont Finièls en Lozère.

Le passage depuis l'antiquité du Col du Bonhomme depuis les Contamines-Montjoie est sans doute à l'origine de cette appellation.

Du Col du Bonhomme, par la Crête des Gittes aux Roches Merles. Vallon de la Sausse.
Du Col du Bonhomme, par la Crête des Gittes aux Roches Merles. Vallon de la Sausse.

Du Col du Bonhomme, par la Crête des Gittes aux Roches Merles. Vallon de la Sausse.

 

Dans le vallon de la Sausse, une saignée évidente part vers le sud sous les flancs ouest de la Crête des Gittes, ainsi que des talus au nord des Roches Merles et les contournent au dessus du torrent de la Gittaz.

 

Sur la carte des tracées en pointillés noirs interrompus étonnent : sentier muletier, draille abandonnée ? Il s'agit en fait des repérages et des travaux préliminaires au tracé de cette fameuse RN 202

Cote 2000 : un repère du "nivellement général" du réseau Bourdalouë, établi de 1857 à 1864 par Paul-Adrien Bourdalouë

Cote 2000 : un repère du "nivellement général" du réseau Bourdalouë, établi de 1857 à 1864 par Paul-Adrien Bourdalouë

Col du Bonhomme , Borne Michelin, Aiguille de Rosellette, Col de la Fenêtre.
Col du Bonhomme , Borne Michelin, Aiguille de Rosellette, Col de la Fenêtre.

Col du Bonhomme , Borne Michelin, Aiguille de Rosellette, Col de la Fenêtre.

 

Col du Joly, Bolchu, Col de Fenêtre , Col du Bonhomme et sa borne « Michelin » avant-gardiste qui semble avoir été oubliée par le Touring Club de France !

 

Un peu d'histoire des routes; après les voies romaines, les sentiers de contrebande de colporteurs, les passages militaires, Chaptal, ministre de l'intérieur de 1804 à 1807 promulgue le Décret de 1811 sur Classement des routes impériales numérotées de 1 à 229.

 

« L’annexion à la France de la Savoie et de Nice en 1860 ne perturbe guère l’ordonnancement d’ensemble, car il suffit de prolonger les artères majeures existantes jusqu’à la nouvelle frontière ou de compléter le réseau avec des numéros rajoutés en fin de liste : N 202 de Nice à Thonon »

 

Au départ à visée stratégique la fonction des routes prend un autre visage du début du XXe siècle jusqu'à 1930 avec le développement de l'automobile .

La Route des Grandes Alpes

Nous avons parcouru en voiture une bonne partie de l'ancienne Route Nationale 202 : Iseran, Galibier, Lautaret, Izoard, Vars en 1893 par le Général Berge, Larche, la Cayolle, Allos .

Nationale 202, portion inachevée.
Nationale 202, portion inachevée.

 

Il se trouve que j'ai parcouru soit à pied soit en ski une bonne partie de ce tronçon inachevé de la N 202.

 

La construction des 4 barrages du Beaufortain : St Guérin, Roselend, la Gittaz et la Girotte de 1955 à 1960 avec les aménagements routiers qui s'en sont suivis ont définitivement mis fin aux projets de cette partie de la N 202, pour la plus grande joie des passionnée de montagne, préservant des flux touristiques des zones de choix pour la randonnée et le ski sauvage.

Commenter cet article

marine D 11/10/2014 12:50

Tu as fait comme moi dans les Pyrénées orientales, sur le plateau des Fenouillèdes, dont je reparlerai, sur une borne de nivellement, cela fait un drôle d'effet...

écureuil bleu 10/10/2014 13:49

Cette route aurait sans doute dénaturé ces beaux paysages et apporté un flux de touristes...

wolfe 02/10/2014 15:53

Bonjour
Les photos sont magnifiques!
Les tunnels m'ont toujours fait peur!
Bisous

Steph43Photography 02/10/2014 14:47

Bonjour Pierre magnifique encore une fois , oui des fois les hommes ont des projet un peu fou comme cette "route de l'extréme" , merci de ton passage chez moi oui le Chaberton est joli il etait omniprésent dans le secteur où j'était , j'en ferait un article dans quelque temps :) , bonne journée à toi

En route Simone 02/10/2014 10:32

Bonjour,

quel bel article très bien documenté. J'engrange toutes ces vues et ces explications. Ton blog est sincèrement très intéressant. merci

Quichottine 02/10/2014 09:19

Je savais pour les bornes Michelin... pour la numérotation des routes.
Mais je ne savais pas pour celle-ci.
Le col du bonhomme, dont j'ai déjà entendu le nom, me sera désormais plus familier encore.
Merci, Pierre, pour ces magnifiques images, pour l'historique, pour le tunnel...
C'est un très beau et intéressant partage.
Passe une douce journée.
Amitiés.

Mahina 02/10/2014 08:34

un article fort intéressant et..;que de belles balades vers chez toi!!