Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

La mineuse du poireau, traitement.

Voilà 4 ans que par ici en Dauphiné les gens sont désolés de voir leur plantation de poireaux ravagée dès l'automne par la « mineuse du poireau ».

Beaucoup ont renoncé à « faire du poireau »

Les rescapés se portent mieux en janvier, février dès fortes les gelées.

 

C'est une mouche, un diptère, Phytomyza gymnostoma, venu de l'est qui pond en automne et les larves ou « pupes » se développent dans les fûts du poireau entraînant son pourrissement.

L'Alsace a été la première touchée en France vers 2003. Il semble qu'un prédateur de cette mouche s'installe progressivement quelques années après ?

 

Il est difficile de savoir quand la mouche pond, les journaux et informations agricoles ne communiquent pas sur ce sujet sans doute mineur pour eux.

 

Cet été en allant voir un cousin retraité qui fait son jardin, nous avons entamé la discussion entre jardiniers et il me confie qu'il n'est pas touché par la « mouche du poireau ».

Curieux, écolo avant l'heure sans le savoir, en discutant, et par ses lectures diverses, il acquiert des connaissances pratiques et de bon sens.

La mineuse du poireau, traitement.

Sa recette.

 

Il repique les poireaux après les avoir bien fait fanés.

Dès la fin de l'été il pulvérise (tous les 15 jours à 3 semaines) régulièrement une préparation que voici.

 

Pour 1 litre d'eau mettre

1 cas (cuillère à soupe) de vinaigre blanc

1 cas de savon noir

1 cas d'huile de colza.

 

J'en prépare deux litres pour ma plantation annuelle de 250 poireaux.

Faire le mélange dans une eau un peu tiède afin de favoriser la dilution et le mélange des ingrédients.

 

C'est facile, bon marché et il est possible de consommer les poireaux peu de temps après le traitement car non-toxique.

 

Le principe est de créer une espèce de film sur les plants avec le savon noir, ici le vinaigre blanc sert à dissoudre le savon.

L'huile de colza agit par son odeur comme répulsif.

 

J'ai essayé cette année et je n'ai pas encore de « mineuse du poireau » ou bien 1 ou 2 pupes pas plus, sans doute aux endroits où le produit n'a pas pu aller.

Comme les feuilles du poireau sont très enroulées sur elles-mêmes, il faut bien traiter dessus et dessous et à la jonction des feuilles.

Commenter cet article

Marc 22/11/2016 18:13

Bonjour,
c'est la 2 ème année que j'expérimente votre méthode et aucune pupe alors qu'il y a 3 et 4 ans, sans ce traitement, tous mes poireaux étaient infestés à tel point que sans votre recette, j'aurais arrêté d'en cultiver 150 cette année). Pour info, j'ai traité 3 fois: tout début septembre, mi septembre, tout début octobre. Je suis en région lyonnaise. Encore merci Marmotte pour ce bon tuyau.
t

FMarmotte5 26/11/2016 11:02

Je pense qu'après plusieurs années sans cette mouche on doit pour voir traiter moins souvent. C'est bien d'être attentif à la météo pour le traitement. Merci pour votre passage

alain des alpes 13/09/2016 12:38

Personnellement, je mets un filet anti - insectes à maille très fine (style climabio, filbio ou autre) au printemps sur les oignons plantés début Mars (je l'enlève en Mai après le premier vol) et je le remets vers la mi-Septembre sur les poireaux pendant un bon mois (je le fais aujourd'hui!!!).
Par contre, il faut bien faire attention à ce que le filet ne touche pas les feuilles car la mouche arrive à pondre à travers les mailles et il faut vraiment bien enterrer le filet (posé sur des arceaux suffisamment grands) afin que les mouches soient "piégées " à l'extérieur.

Marc 22/12/2016 18:13

Alain, l'astuce de marmotte c'est justement pour ne pas s'embêter avec la pose fastidieuse d'un filet

FMarmotte5 13/09/2016 13:17

Bonjour J'ai essayé le filet mais je fais de trop grosses quantités de poireaux. Mon truc marche alors c ok. Merci pour le mot . Cordialement

Mahina 28/06/2016 09:00

Cest bien de resortir cet article, toujours utile!

traitement 02/01/2015 12:16

Je vais donner cette astuce à mon père, je ne sais pas si il la connait...lui plante ses poireaux un peu disséminés entre d'autres plantes qui ont la réputation d'être répulsives, comme la mélisse ou la menthe, et pour l'instant je crois que ses poireaux ont été épargnés.

écureuil bleu 16/11/2014 13:27

Merci de partager cette astuce. J'utilise beaucoup le vinaigre blanc, le savon noir et le bicarbonate de soude à la maison et au jardin...

En route simone 12/11/2014 16:04

Bonjour Marmotte,

merci pour ces précieux conseils. je ne cultive pas encore de poireaux car mon potager est petit mais j'aimerai l'agrandir.Comme j'habite dans le Nord, Est, je pense être concernée par cette maladie...

belle fin de semaine

Marie poupée 11/11/2014 17:43

Je n'ai pas encore planté de poireaux ( mon potager est un peu petit!!) mais si je le fais je suivrai cette recette !! Merci Pierre

Mahina 10/11/2014 16:04

c'est la première année où il m'arrive ce phénomène! :-(
ce qui me parait bizarre ds ta recette, ce'st la date du traitement. A la fin de l'été, n'est-ce pas déjà trop tard? en tout cas, ce'st trop tard pour moi cette année... snifff. Je garde la recette pour l'année prochaine, car parait-il quand ça arrive une fois, ça recommence!!!

FMarmotte5 16/11/2014 13:33

J'étais loin de penser que ce parasite avait déjà atteint le sud-ouest? A première vue ce ttt marche . Bon dimanche.

FMarmotte5 10/11/2014 18:02

J'ai été infesté depuis 4 ans, essaye tout de même de faire une pulvérisation avant l'hiver à moins que les fûts de tes poireaux ne soient déjà vraiment toux contaminés. Il semble que cette mouche n'arrive pas au printemps mais vers août septembre? Bon courage.

Quichottine 10/11/2014 11:54

Je suis sûre que ceux qui en cultivent seront heureux de te voir partager cette recette.
Bravo !
Passe une douce journée.
Amitiés.

wolfe 10/11/2014 11:40

Bonjour
Ca doit être horrible de perdre sa récolte à cause d'une maladie!
Bisous