Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.

 

Je profite de cet « été indien ». Les couleurs de l'automne ont déjà quitté les forêts d'altitude, le soleil en journée réchauffe les chaumes d'alpage et c'est en t-shirt que je monte au Margériaz ce 5 novembre 2015.

 

Mont Margériaz 1845 m.

Toponymie variée selon les sources :

Marguerite, perle blanche comme le calcaire ou Margerie, la montagne à vache ?

 

Carte IGN 25000 Les Bauges 3432 OT

Départ au Col de Plainpalais 1173 mètres

Dénivelé : 672 mètres.

Avertissement : monter par le Trou de l'Agneau demande de la prudence et l'expérience du terrain d'aventure. Passage de III. Se munir d'une petite corde pour sécuriser ceux qui sont sensibles au vide.

Ce circuit est fortement déconseillé par temps de brouillard ou en présence de neige.

Compter 3h30 à 4 heures AR.

 

Se garer au parking du Trou de l'Agneau au Col de Plainpalais 1173 m.

Vers le sud prendre le GR de Pays du tour des Bauges qui remonte dans la piste de ski.

Dans un virage, laisser le GR et prendre à gauche vers l'Est toujours sur la piste de ski pour trouver un sentier qui passe au-dessus de la clairière du Chalet des Carres 1362 m. et s'oriente vers l'est pour traverser le bois jusqu'au pierrier.

Le sentier commence à s'élever vers la gauche, raide dans les éboulis de calcaires marneux, les vires herbeuses de bancs de calcaires argileux jusqu'aux pied des crêts de calcaires urgoniens du Margériaz.

On trouve un long câble qui longe une vire.

Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.

 

Deux solutions.

 

2. Monter à gauche par les câbles , c'est le Golet de l'Agneau. Comme c'est plus facile je le laisse pour la descente.

 

1.Je monte donc vers la droite. Après le câble, des traces se dirigent droit puis vers la gauche par des passages raides où il faut mettre les mains, rochers, pins à crochets.

Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.
Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.

 

Assez vite on voit le Trou de l'Agneau à gauche dont l'accès est équipé de câbles.

Un passage III.

Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.
Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.

 

Entrer dans la grotte tout au fond se retourner vers la droite et en regardant en haut , éventuellement sortir sa lampe frontale, on voit la lumière de la sortie.

 

Passer la petite chatière étroite pour atteindre le chaos rocheux du haut d'où l'on sort sur la gauche sous le panneau de fer «Trou de l'Agneau ».

Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.
Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.

 

Nous sommes sur le haut des pistes de ski du stade de neige du Margériaz entre les téléskis du Golet et celui de l'Agneau. Pour aller au sommet , aller en sud pour trouver une borne : altitude 1845 m.

 

Vue : à gauche du mont Colombier le Mont-Blanc domine, vers l'ouest les teintes d'automne parsèment encore la vallée des Déserts et celle de St François de Salles, jusqu'au Semnoz.

Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.
Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.

 

Retrouver le petit cairn le long de la piste pour s'enfoncer derrière dans la faille étroite à droite de notre sortie par le trou , cette fois dans le Golet de l'Agneau.

 

Deux grosses marques vertes, puis les câbles dirigent dans la fissure.

Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.
Le Mont Margériaz par le Trou et le Golet de l'Agneau.

 

Toujours aménagé de câbles et d'une courte échelle de fer, le sentier zigzague dans le pierrier instable jusqu'à la vire de départ au long câble gaîné de vert.

 

Redescendre ensuite par le sentier de montée.

Certains coupent direct vers le pylône du sommet du téléski des Chamois ( marques bleues).

Commenter cet article

marine D 26/11/2015 15:54

Tes photos sont superbes Pierre, merci
Bisous

écureuil bleu 21/11/2015 20:01

Bonsoir Pierre. Le panorama est magnifique mais se mérite : une randonnée réservée aux alpinistes. Bonne soirée

flipperine 21/11/2015 16:08

comme c'est joli mais il faut vraiment connaître la montagne

Quichottine 18/11/2015 14:01

J'avoue que je t'envie pour toutes ces randonnées que tu effectues et que tu proposes... C'est plus que magnifique.
Mais je suis heureuse que tu puisses nous montrer les images des paysages que je ne verrai jamais autrement.
Merci, Pierre.
Passe une douce journée.