Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Le Garage Hélicoïdal de Grenoble.

 

Je suis bien passé cent fois devant sans savoir et sans le voir.

Ce matin dans la salle d'attente d'un radiologue, une revue de photographie montrait cette perle de l'architecture Art déco.

 

Il ne m'a fallu qu'un pas pour passer de la rue Montorge, Jardin de Ville à la rue Félix Poulat et Place Grenette par la rue Bressieux.

 

Le style est d'emblée affiché sur le portail d'entrée par la graphie de l'enseigne.

Le Garage Hélicoïdal de Grenoble.

 

J'ai fait trois pas au 6 pour entrer, poussé par la curiosité.

En plein centre ville, l'ambiance est proche de certaines traboules Lyonnaises, je ne suis pas sans penser à la prouesse architecturale de Léonard de Vinci avec l'escalier à double révolution du château de Chambord

 

C'est entre 1928 et 1932 que les architectes géomètres Louis Fumet et Louis Noiray construisent ce bâtiment futuriste en béton armé.

225 boxes pour une surface au sol de 1373 m²

7 révolutions.

7 mètres pour la voie de circulation.

Pente uniforme à 7%

Le Garage Hélicoïdal de Grenoble.

 

L'envolée elliptique autour d'un puits est couverte d'une verrière de 24,2 m²

 

De nombreux services étaient proposés aux usagers.

 

Il est intéressant de reconsidérer la place de l'automobile depuis l'essor de ce moyen de transport dans la première moitié du XXe siècle .

1672 pour la France en 1900

1 400 000 en 1930

Au 1er janvier 2015 le parc automobile français était de 38 408 000 d'automobiles

 

Dans les années 30 : la création du Boulevard de Ceinture à Lyon par Edouard Herriot, l'hôpital de Grange Blanche, le quartier des Etats-Unis Lyon 8e (1913-1933 par Tony Garnier), le Garage Hélicoïdal de Grenoble.

« Il faut adapter la ville à l'automobile.» cette phrase attribuée à Georges Pompidou semble bien dépassée avec les politiques de la ville actuelles allant vers les transports en commun, la limitation de vitesse à 30Km/h, hubs, plate-formes multimodales, voies cyclables et rues piétonnes .

Le Garage Hélicoïdal de Grenoble est classé monument historique depuis le 31 juillet 1989.

 

A Lyon un parking souterrain a été construit sous la Place des Célestins, en 1996 il a reçu le trophée de l'European Parking Association, il est aussi hélicoïdal, un point de vue du puits d'observation est l'oeuvre de Daniel Buren.

 

Reste la nostalgie d'une chanson de Trenet ou d'un film de Jacques Tati

Commenter cet article

Taniélie 11/05/2016 08:51

Passionnant. Quand l'utile est aussi beau! Dommage que les ingénieurs n'aient pas toujours ce même souci de l'esthétique; Belle journée à tous

Martine 11/05/2016 07:59

Bonjour,

Je découvre et j'admire. Comme quoi, on peut faire de l'utile avec art. Surtout dans ce domaine là
Douce journée à vous
;)

écureuil bleu 10/05/2016 19:26

Merci de nous faire découvrir ce garage exceptionnel qui rappelle effectivement les traboules. Je n'aimerais pas garer me voiture tout en haut. Bonne soirée Pierre

Joëlle 10/05/2016 12:42

Impressionnant et digne d'intérêt tout ça, merci Pierre !

claudia 09/05/2016 14:49

C'est bien vrai que les monuments qui nous entoure nous ne les voyons plus. Jacques Tati je ne m'en lasse pas! Bonne journée. Claudia

Quichottine 09/05/2016 11:16

Il est magnifique en tout cas.
Merci pour la découverte, Pierre.
Passe une douce journée. Amitiés.

sylviedam 09/05/2016 09:07

C'est curieux, je fais aussi souvent des découvertes dans les revues des salles d'attente de praticiens ! Je ne connaissais pas ce garage art-déco... Magnifique ! Merci encore Pierre.
Sylvie