Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Musée des Peintres de l'Ecole de Murol(s)

Musée des Peintres de l'Ecole de Murol(s)

 

Que dire lorsque fugace comme neige en automne, la saison oscille entre les ors flamboyants des feuillages, les brumes mystérieuses des combes et les blancs étincelants des cimes proches ?

 

« Impression ».

 

Nous étions en promenade autour du Lac Chambon lorsqu'une stèle au sud du volcan le Tartaret attira notre attention.

 

Victor Charreton

1864-1936

Ses amis

Ses admirateurs.

Stèle Victor Charreton au pied du Tartaret à Murol

Stèle Victor Charreton au pied du Tartaret à Murol

 

Décorée dans un style « art nouveau », nous avons voulu en savoir plus.

La météo n'était pas fameuse cette troisième semaine de septembre, un temps propice à la visite de musées.

Nous sommes allés nous promener dans le Parc du Prélong à Murol puis nous avons poussé la porte de la Maison des Peintres de l’École de Murol(s).

Les « Peintres de la neige », Victor Charreton de Bourgoin à Murol.

 

Un chef de file à la forte personnalité l'Abbé Boudal.

Un Maître : Victor Charreton.

Deux fois Maître, car Victor Charreton est avocat.

 

Natif de Bourgoin en Isère, malgré une sensibilité artistique précoce, son père géomètre fait pression pour qu'il fasse des études de droit à la faculté de Grenoble.

Il achète une charge d'avoué à Lyon en 1892 et épouse Marie Elmy Chatin en 1893 originaire du Puy de Dôme.

N'ayant jamais délaissé la peinture , c'est en 1902 qu'il vend son étude afin de se consacré entièrement à son art.

Entre de nombreux voyages à la découvertes des luminosités de Bretagne ou de Provence et des passages obligés à Paris, il séjourne dans la demeure familiale de La Sauvetat en Auvergne.

Il rencontre Wladimir de Terlikowski en 1910 qui fait des séjours à Besse pour y peindre la neige en hiver.

Ainsi débute ce foyer artistique auvergnat autour du personnage haut en couleurs de l'Abbé Boudal.

 

« J'ai du quitter hier le Chambon, à mon réveil, stupéfaction, la neige avait disparu sous l'action de la pluie nocturne. Je me suis fait hisser dans mon ancien refuge ».

Victor Charreton.

20 janvier 1913

 

Ils peignent sur le motif :

 

« J'ai commencé une grande toile, la plus grande. Mais le vent, la neige qui fond, les mille difficultés pour une grande tartine surgissent et c'est pénible. J'ai failli crever la toile ce matin par un coup de vent survenu brusquement. »

Les « Peintres de la neige », Victor Charreton de Bourgoin à Murol.

 

Ainsi est née « L’École de Murol », les peintres de la neige.

Victor Charreton séjourne souvent à Murol de 1911 à 1922

puis :

 

« Les chaumières ayant peu à peu disparu pour faire face à d'affreux toits en tôle ondulée, les rives du lac Chambon, si rustiques et si champêtres enlaidies par d'ineffables guinguettes, il ne nous restait plus qu'à plier bagage ».

 

A un tournant de la transformation du paysage français, son œuvre se poursuit avec une reconnaissance nationale.

Salle Victor Charreton à Bourgoin-Jallieu.

Salle Victor Charreton à Bourgoin-Jallieu.

 

Natif de Bourgoin, Victor Charreton lègue plusieurs œuvres significatives , c'est sous son impulsion que le Musée de Bourgoin voit le jour et prend forme dans la Chapelle Saint Antoine.

Inauguré le 1 octobre 1933, le musée abrite sa collection permanente des œuvres de Victor Charreton mais aussi un important patrimoine autour de « l'impression sur étoffe », activité prospère de la région Bergusienne il y a encore peu de temps.

Musée de Bourgoin-Jallieu, de la palette à l'impression.Musée de Bourgoin-Jallieu, de la palette à l'impression.
Musée de Bourgoin-Jallieu, de la palette à l'impression.

Musée de Bourgoin-Jallieu, de la palette à l'impression.

 

Comment ne pas aller visiter le Musée de Bourgoin-Jallieu proche de chez nous et voir les blancs éphémères d'une chute de neige automnale d'un autre œil ?

 

 

Références bibliographiques :

Victor Charreton « Itinéraire d'un peintre voyageur ».

Valérie Huss

Brigitte Riboreau

Vincent Pomarède

Musée de Bourgoin-Jallieu 2003

Edition Gilles Fage & Philippe Grand, Lyon

Printemps 2003

Debussy, l'impressionisme en musique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

wolfe 12/12/2016 14:28

Bonjour
Un musée fort intéressant!!
Bisous

manou 09/12/2016 18:00

Merci pour cette belle découverte ! Je ne connaissais pas l'existence de ces peintres de la neige ni de ce musée...Belle soirée toute douce

Marie poupée 07/12/2016 14:17

Merci Pierre pour cette découverte ! De très jolies toiles , j'aime également la caricature !
Belle journée et à bientôt

Steph43Photography 07/12/2016 13:20

Bonjour Pierre , oui l'école des peintres de Murol est assez connu par ici , j'avait vu un reportage tv à ce sujet , merci à toi pour ce joli partage , passes une bonne journée , amitié d'Auvergne

Quichottine 07/12/2016 09:01

Je ne connaissais pas du tout cette école...
Merci pour la découverte.
Passe une douce journée.

Joëlle 06/12/2016 19:25

Merci pour la découverte Pierre :-))

jeandler 05/12/2016 17:10

Agréable documentation sur une école que, bien qu'étant passé à Murol plusieurs fois, je ne connaissais pas. Dans la lignée impressionniste et en pensant à La Pie de Monet.