Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

« Comme chaque élément et mécanisme de l'horloge, vous êtes uniques. Seul on ne sert à rien, mais en mouvement avec le tout, chacun dans son rôle, à sa place, la roue tourne. C'est ainsi que le temps passe.» Haïcourt avait déjà entendu cette image dans...

Un coup d’œil circulaire dans la yourte permet du premier regard de comprendre l'agencement du monde. Le plafond est une grand roue couverte des runes immémoriales de la Sylve. Ce n'est pas un habitat à proprement parler, un genre de construction collective...

Quand le « Haïcourt » s'est approché de la crête enneigée en faisant bien attention aux corniches fragiles que le vent avait sculptées, il a jeté un coup d’œil dans le fond de la vallée. Pas de nuages, les brumes vespérales avaient été dissipées par le...

Les Confessions tome 1 pages 384 à 399, « le livre de poche » édition 1972. J'ai fouillé le grenier à la recherche de ces deux volumes, à côté : « Les Rêveries du promeneur solitaire. » GF 1969. Septembre 1737 Rousseau pense avoir des polypes au cœur,...

Quatre éléphanphares Eclairent Chambéry. L'un d'eux barrit, Ils jouent dans la fanfare. Le petit à la trompette Le grand au saxophone Quand je téléphone, Il me dit « répète ». Quatre éléphanphares Jouent du tam-tam Pour plaire à Madame. Un vrai tintamare...