Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

22 et 23 mars 2009  en Lorraine, nous avons l’occasion de terminer le Canal de la Sarre ou canal des Houillères dont nous avions découvert un premier tronçon en octobre 2008.

Sur 2 jours, avec nuit à Saarbrücken.

Mars nous fait profiter de 2 jours a peu près cléments avant le retour du froid avec quand même le vent du nord dans le nez à l’aller et le vent du midi au retour, ralentissant notre allure. Les photos sont un peu sombres, on est en mars.

Quelques généralités.

Les kilomètres sont indiqués par une signalétique PK pour les kilomètres le long des canaux

On parle de rive droite et de rive gauche dans le sens du canal en commençant par PK1.

Pour ce tronçon Mittersheim-Saarbrücken 67 km

Mittershein à l’écluse 14, un site est aménagé pour le tourisme, laisser sa voiture en rive droite .On est à 20 kilomètres du départ du canal et sa jonction avec le canal de la Marne au Rhin à Gondrexange.

Après l’écluse 15 pendant 2,5 km. la piste est mal goudronnée avec des nids de poule, mais c’est cool à comparer du canal du midi. Au PK 25 on retrouve une très bonne piste cyclable goudronnée jusqu’à Sarrebrück.


Traversée de forêts et de plaine, à Sarralbe, on trouve le premier ouvrage, le pont-canal sur l’Albe.

On change de rive après Sarralbe au moment où on loge l’Albe. Les belles tours de la « Cathédrale » de Sarralbe se dessinent sur le ciel gris, peu après en face du site de chimie, on change encore de rive pour monter jusqu’à Sarreguemines par la rive droite. On a d’un coté la Sarre, petite rivière presque torrent et le canal et ses eaux plates. De petits barrages permettent à des moulins de fonctionner.


C’est aussi ce qu’on appelle « La ligne Maginot » inondable, en effet un système de réservoirs permettaient d’inonder les vallées en prolongement de la ligne Maginot fortifiée pour empêcher l’avance des blindés. Inutile aussi comme l’histoire l’a montré.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Vous êtes drôlement courageux ! Je trouve déjà que j'ai très froid dans l'île d'Oléron, alors la-bas...<br /> Merci du reportage<br /> Claudia
Répondre
F
<br /> <br /> On se réchauffe en pédalant! Une de nos filles habite en Lorraine, c'est l'occasion de la voir, de visiter le pays et de faire un peu de sport.<br /> C'est très beau l'île d'Oléron, on y a passé des vacances en camping quand elles étaient petites, les anguilles grillées, l'éclade de moules, que de bons souvenirs.<br /> <br /> <br /> <br />