Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5


C’est la saison de la violette, mais qui dit violette, dit plusieurs sortes de violettes.

Violette hérissée

Violette des bois

Violette des chiens

Violette des marais

Violette de Rivinius

Violette de Toulouse (variété hybride et cultivée, double, de la famille de la violette de Parme)

Ne pas confondre non plus avec la « Violette des sorciers » qui est la petite pervenche et n’est plus dans le groupe des violacées.

Aujourd’hui on parle de la violette odorante : Viola Odorata


Elle fleurie de mars à avril et mesure de 5 à 15 cm. de haut.

Ses Caractères Distinctifs sont ses fleurs odorantes d’un violet foncé.

Ses feuilles sont toutes à la base, glabres, c'est-à-dire sans poils ou des poils très courts.

Les stipules (embryon de feuilles à la base de la plante) sont lancéolées élargies jusqu’à 4 mm. de large, pointues, entières et peu frangées.

Description : pédoncule naissant dans la rosette des feuilles ; éperon allongé (5-7mm.).Feuilles ovales en cœur ou en rein, crénelées. Plante à rejets.

Habitat et fréquence : haies, prés, bois, lisières, bords de chemins ; dans les sols riches en substances nutritives, un peu azotés ; fréquente ; souvent spontanée près des jardins.

Généralité : d , dicotylédone dialypétale (plante à pétales libres non attachées)

(v) : vivace

Les graines de la violette odorante sont disséminées par les fourmis : myrmécochorie

Médicinale : sudorifique et calmante, employée en gargarisme contre les angines.

Contient des saponines.

Sources : Flore Gaston Bonnier édition 1971 de la Librairie Générale de l'Enseignement 
Guides nature de chez Nathan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article