Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5


Cartes 25 000 Villard-de-Lans 3236OT et Leoncel 3236 ET

Mise en jambe en moyenne montagne pour cet itinéraire de  17 km.

Dénivelé négatif de 160m. et 551m. de dénivelé +

Durée 5 heures

Départ La Chapelle-en-Vercors altitude 900m.

Les Grands-Goulets sont fermés au public depuis la création du nouveau tunnel de plus de 1710 m. qui les évitent, cette balade permet d’aller les voir d’en haut ! Ceux qui ignorent ce qu’était la route avant le tunnel ou les nostalgiques, de nombreux blogs et sites présentent photos  et anciennes cartes postales de cette route creusée en 1854. Avant encore, le seul chemin entre Vercors et Royans était le pas de l’Allier.

On monte un peu au nord du village pour suivre l’itinéraire balisé vert et jaune, puis on commence à descendre vers la Jarjatte par Rea Biquet, Le Mortier, toujours nord pour Les Poudreaux, Saluce et la Jarjatte 742m. 1heure.


Traverser la  D518 puis remonter vers les Appaix, puis  les Barnoux, où, dans les combes humides poussent narcisses ainsi que  la renouée bistorte que nos amis du Mézenc mangent en soupe sous le nom de « Bouine », au gîte prendre ouest et faire attention, sur un replat suite à une coupe de bois on peut rater le sentier balisé vert et jaune avec un cairn. Le sentier serpente dans les buis, nous trouvons les premières gentianes bleues.


On arrive le long de la falaise et en ¼ d’heure on rejoint le Belvédère des Grands goulets 1168m. en 1h30 on l’appelle aussi Belvédère du Revoulat sur les cartes.
Les lapiazs du sommet sont dégagés et permettent sans danger de s’avancer pour voir l’entrée du nouveau tunnel en bas et l’ancien tracé vertigineux de la route vers les Grands-Goulets et le resserrement de la Vernaison.

Retour par le sentier en sud qui rejoint  le bois de l’Aigue par un sentier d’exploitation forestière fort ancien, les bords sont construits de murets moussus, à gauche du chemin un lavoir ancien donne son nom au bois (l’Aigue en patois : l’eau).

A quelques mètres à droite après le lavoir prendre le sentier qui descend jusqu’au hameau des Patins 999m. 1heure. Puis on trouve un moment la route goudronnée pour passer aux Gabriels avec sa chapelle. Au centre de vacances les Ronins, un énorme Patou garde fidèlement ses moutons. Tout le monde sait qu’il ne faut pas  passer dans un troupeau gardé par un Patou, il est là pour protéger les moutons contre le loup. Au lieu de couper derrière la colonie nous suivons l’itinéraire jusqu’au chargeoir de Maupas par un grand V qui rallonge de 2 km pour revenir ensuite par l’est des Ronins et gravir la petit butte des Salières par le Collet. Redescente sur La Chapelle en Vercors par les ruines du Martial, dans les Sceaux de Salomon,

puis, la Maison Blanche, les Drevets pour en 1h30 depuis les Patins retrouver La Chapelle, avec les Ours de la Fontaine et le souvenir du Maquis du Vercors.

Commenter cet article

michel 19/05/2009

Petits et grands goulets sont avec les gorges de la Bourne des souvenirs cyclos inoubliables.

michel 19/05/2009

Je n'avais pas fini.....un peu de marche cependant mais pas encore "spécialisée"... Peut-être un de ces jours...

Claudia 20/05/2009

Merci pour ce beau reportage et ces photos, cela donne vraiment envie de voyager en France

robert 17/07/2010



Voir la Barre des Ecrins en tête de présentation du massif du Vercors, celà nous paraît un peu présomptueux, non ? Ou tout simplement à côté de la plaque...


 


Désolé mais pour un alpiniste, je trouve cela un peu choquant!