Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

La Socièté des Touristes Dauphinois a été fondée  le 21 mai 1875. Outre les activités de montagne, elle a la gestion de 6 refuges : en Oisans Adèle Planchard , le Soreiller, la Selle, dans les Rousses le refuge de la Fare,  dans le Taillefer, le Chalet de l’Alpe du Grand Serre, et dans Belledonne le refuge Jean Collet.La Société des Touristes Dauphinois 

19 août, en pleine semaine, entre deux épisodes de boulot bien chargé, ne voulant pas allé bien loin, le beau temps aidant, mon choix s’est porté sur le massif de Belledonne et la Grande Lance de Domène. Avant que le Glacier de Freydane ne fonde, il me fallait passer le col du même nom. Par contre l’itinéraire de retour pour rejoindre la voiture était plus problématique. J’ai donc garé la voiture après Saint-Mury et la Combe de Lancey au lieu dit  La Souille sur la carte IGN 25 000 Grenoble 3335 OT. Sur place le balisage de cet endroit est Pré Comté 1358 mètres.

Dans ma descente sur les Lacs du Domenon, je rejoindrai le 20 août Pré Raymond 1372 mètres pour prendre les 4.5 kilomètres de sentier de balcon à flanc par les Trois Ruisseaux , le Col du Pré du mollard et Le Clos.

Cet itinéraire est balisé en GR rouge et blanc, le sentier a été nouvellement entretenu, une passerelle suspendue enjambe le torrent du Mercier.

Le refuge Jean Collet tel. 04.76.08.39.23 a une capacité de 34 personnes. Il a été construit en 1910 ,Jean Collet était président de la STD. Son gardien est de bon conseil pour les courses rando et les nouveaux itinéraires qui se dessinent dans la traversée de Belledonne et ce secteur notamment le nouveau passage de la Brèche de la Roche Fendue. Etant au Club Alpin Français, la STD fait aussi les réductions de couchage pour les membres du CAF.


Départ après la Col de Pré Long, La Souille, un bon moment presque à plat sur le GR 549A parmi les sorbiers des oiseleurs et épilobes  permet de rejoindre au dessus du Pleynet le sentier qui monte de la Gorge pour grimper et sortir peu à peu de la forêt par les Sabottes.

On voit déjà la croupe qui reçoit le refuge au dessus des cascades de Boulon tout là haut. Après le pont du ruisseau de Vorz, laisser à main droite le sentier qui va au Habert du Mousset et entamer les lacets qui montent au refuge Jean Collet. La signalétique est en place sur le parcours, on peut y monter même sans cartes. La météo annonçait du grand beau, mais le « microclimat » spécifique du massif de Belledonne, m’a tout de même permis de monter sous une petite pluie fine et rafraîchissante qui change un peu de la canicule de la plaine ces jours-ci. L’occasion de montrer un ciel de montagne un peu différent.

Le plus : c’est une très belle esplanade devant le refuge qui offre une vue plongeante sur Grenoble de nuit, au fond Vercors et Chartreuse barrent la vue vers ma maison dans les Chambarands.

 

Le refuge Jean Collet vu depuis le sommet de la Grande Lance de Domène au nord du Lac Blanc sur sa croupe herbeuse , sous le Jas Mouton.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article