Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Départ de Perquelin après  Saint Pierre de Chartreuse

Dénivelée : 834 mètres

3 à 4 heures de montée et de traversée

2 heures de descente.

Carte  25 000 IGN Chartreuse Sud 3334 OT
Avertissement : ce circuit doit se faire par temps sec.


Nous l’avons parcouru le 22 septembre 2009 le jour de l’Automne.
Ce septembre sans pluie bien qu’il ne fasse pas la joie du jardinier est idéal pour  faire ce tour.

Vous en avez marre de faire la Dent de Crolles depuis le Col du Coq, depuis tout petit on vous fait monter par le Col des Ayes, et descendre par le Pas de l’Oeille alors un peu de changement.

On se gare à Perquelin 976 mètres.

Prendre la piste forestière pendant ¼ d’heure, jusqu’à la plateforme de chargement des grumes sur le gué du Guiers Mort. La piste elle, que l’on ne prend pas,  monte au Col de la Saulce. Un panneau bois indique « Sources du Guiers » vers l’Est, prendre ce petit sentier en lacets. On atteint la source en 1 heure ou 1 h20 en prenant le temps d’aller voir la cascade du Guiers .Ce pourrait être un but de promenade en soit.


Sous sa source, le Guiers Mort  se traverse par des pas de métal,  c’est très moussu et de nombreuses mises en garde indiquent le danger par temps de crue.

Il est possible en étant prudent de voir le Guiers sortir de sa grotte à l‘identique de son homologue plus au nord, le Guiers Vif, qui lui, sort de sa grotte dans le Cirque de Saint Même.

En rive gauche du Guiers, un sentier très escarpé monte  au pied de la falaise. Il se dirige vers le sud,  raide et long.
C’est le lieu de prédilection de la Vulnéraire de Chartreux (Millepertuis nummulaire).Dans le site du Parc de Chartreuse, il est recommandé de respecter cette plante et le ramassage autorisé comme le veut la coutume :
« Ce que la main peut contenir ».
En 1 heure  on atteint un mur ou un muret, assez glissant où il est bon de monter avec prudence.
Le sentier rejoint le GR 9 vers le Trou du Glas bien connu des spéléologues et des habitués de la Dent de Crolles.

Prendre ensuite le GR9 classique par les câbles, la boite aux lettres pour atteindre le plateau.

Si ça vous manque, vous pouvez faire le sommet. Autrement un petit sentier part au nord après les gros cairns pour atteindre le point  1812 m. nommé Belvédère sur la carte, La vue est plongeante sur St Pierre de Chartreuse, les sommets de l’Ouest et au nord les Lances de Malissard et le Col de Bellefont.


A partir de ce moment, il faut être attentif, on longe la ligne de faite vers le nord en ne restant pas trop près du vide, pendant 15 à 20 minutes en observant bien à main gauche, vers une combe plus raide, on voit l’aiguille et dessous son arche,
c’est l’Arche de l’Aiguille.


On tire à vue plein Est pour rejoindre le GR  et le prendre jusqu’à la cote 1738  en traversant de beau champs de Lapiés.
Dans le dernier numéro de « La Montagne & Alpinisme » un article sur le Désert de Platé donne le pluriel de lapiaz : lapiés.

Géologie : un  lapiaz  est une formation géologique dans un massif calcaire  crée par le ruissellement de l’eau et sa dissolution avec le CO2 contenu dans l’eau. En raquette ou en ski, ils sont dangereux car la neige occulte ses trous.


 
On laisse à droite un sentier qui monte à la « Cheminée du Paradis », mais ce sera pour une autre fois. Poursuivre sur le GR  au dessus du cirque que l’on dit « sans nom » et passer sur une passerelle de bois. 

Rejoindre le Prayet toujours sur le GR, avant le Chaos de Bellefont, sur un sapin se trouve un gros panneau vert pour avertir de la présence de moutons et donner des conseils au randonneur. Un autre panneau bois indique la Cabane de Bellefont au Nord et le sentier d’où on vient : « Dent de Crolles » Un petit sentier se dessine à main gauche puis un petit cairn avant la descente. On l’appelle le sentier du Chaos de Bellefont, mais en réalité, le Chaos de Bellefont  est le dédale de roches entre le Prayet et la Cabane de Bellefont.

Le sentier zigzague  serré et raide dans la combe entre deux parois. Sur ce parcours agrémenté d’un petit sangle en son milieu, on passe devant deux grottes, dont une dans un agglomérat possède plusieurs piliers originaux.

Puis le sentier retrouve la forêt jusqu’à Perquelin en  traversant une piste forestière qui a comme c’est fréquent en Chartreuse quelque peu « chamboulé »   le tracé initial.

Ce sera donc 4 grottes, une aiguille, une arche, une cascade, un lapiaz, 4 passages câblés pour ce circuit d’automne. Comme je me suis un peu lancé dans la vidéo, la voici dans l'article suivant. Les photos traditionnelles sont-elles plus explicites ? Plus poétiques ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> Voici le lien à propos de la réglementation des plantes.<br /> <br /> http://www.parc-chartreuse.net/nature/pdf/plantes_protégées.pdf<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> Bonjour Pierre,<br /> Belle sortie avec de jolies photos !!!<br /> Sympa la grotte !<br /> Il y a des années que je dois faire la Dent de Crolles, mais pas comme cela.<br />  Le brame du cerf est toujours impressionant !!!!!!!!!<br /> Aplus<br /> nono<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Il faut qu'on organise cette sortie. Il ya encore de belle journées jusqu'en novembre.<br /> <br /> <br /> <br />