Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

 vers la Rhune sept 2004 

Tu y gagnes quoi

Dans ton attente d’Amourties :

Larmes d’argent, chaud, froid ?

 

Tu as investi

Dans l’amour à fond perdu,

Puis elle est partie.

 

Tu as l’eau à la bouche :

« Celui qui s’y frotte s’y pique ! »

Amour aux orties pas touche.

 

 

Adieu, bye, salut !

Le ticket vite amorti

D'un train disparu.

 

Faillite sans suite

Trésor vide à la sortie,

Tchao ! elle te quitte. 

 

 

 

Jeu :    l'Arbre à Mots De ff. 

 

Auteur du mot : Nadina

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sofya 30/01/2011 15:24



Bravo, j'aime beaucoup ta participation.



butterfly 30/01/2011 00:21



Excellent ton dernier commentaire...je croyais être passée ....La vie en fait amour parti aux orties



Claudine 29/01/2011 12:42



Joli texte. Bravo.



Martine du JdV 29/01/2011 08:34



quand amourties rime avec royalties ... tout va de travers !! ;-)



zapi 28/01/2011 21:52



Tout le monde parle d'amour pour amourties et toi de séparation


ça change, c'est bien trouvé l'amour aux orties, bonne soirée



FMarmotte5 03/02/2011 06:44



C'est la vie



celine 28/01/2011 17:57



un bien joli texte, bravo et merci pour ton com. celine



Marine D 28/01/2011 14:56



Bravo tu as trouvé le truc, astucieux !


Pour l'instant je n'ai pas eu le temps, là, j'ai petite Julie et des complications de mon opérateur, hier, bref ...


Bises Pierre



Guy de Bruges 28/01/2011 14:54



Ha... Dommage !



Quichottine 28/01/2011 14:01



Merci pour ce poème... Je crois qu'on ne doit jamais se demander ce qu'on gagne... ou qu'on a gagné.


 


Peut-être seulement de jolis souvenirs qui font parfois très mal, mais qui nous montrent que nous sommes encore vivants.



FMarmotte5 28/01/2011 15:05



Jeu de mots , jeu de maux, j'ai plus travaillé avec ma tête sur ce texte qu'avec mon coeur. Je ne sais pas pourquoi, je trouvais qu'il associait (maladroitement ) amour et argent ? curieux les
chemins de nos neurones, je n'ai pas pu le dessiner, alors la voie de chemin de fer me paraissait illustrer le voyage, la fuite, la séparation?


Pas de pathos : je suis gueri ;-)


merci pour ton mot.



Anne 28/01/2011 13:53



Amour fini, plus d'amourtie, c'est la vie!!



FMarmotte5 28/01/2011 14:56



"C'est la vie" courte mais bonne comme du bon pain.



Mireille 28/01/2011 09:51



Amour aux orties,amortie bien vue,faut tourner la page....Bonne journée.



FMarmotte5 28/01/2011 14:53



D'emblée, ce mot pour moi associait 2 choses amour et argent , ça va pourtant si mal ensemble!



maeldune 27/01/2011 20:16



Chô ce mot!!!



FMarmotte5 28/01/2011 14:52



abstrait, j'ai cherché un dessin! ,alors voilà je suis pas franchement satisfait de ma trouvaille.



butterfly 27/01/2011 17:12



orties amorti j'y avais pensé j'aime ta version.....Tchao.... bonne soirée



FMarmotte5 28/01/2011 14:48



"Aim our ties="vise nos cravattes", on est en plein surréalisme, qu'es ce qu'on ne ferait pas pour une rime!



annielamarmotte 27/01/2011 14:04



c'est triiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiste



FMarmotte5 28/01/2011 14:38



ha bon , moi qui voulait être amusant?



m'annette 27/01/2011 13:04



Une de perdue, 10 de retrouvées...


en théorie!


pas si facile l'amour qui s'en va, et les orties laissent des traces!


C'est la vie!


mais qui sait, au bout de ces rails....


Bonne journée!



FMarmotte5 28/01/2011 14:46



Pas tant de traces qu'une voie de chemin de fer, ça déraille! ;-) c'est juste un jeu.



cigalette 27/01/2011 12:48



Superbe, très beau, merci bon après midi



FMarmotte5 28/01/2011 14:45



jeux de mots et jeux de maux.



ff 27/01/2011 11:37



l'amour aux orties on y est tous passé  ça giffle mais on s'y remet hein que veux-tu



FMarmotte5 28/01/2011 14:44



Avec un mot comme celui là, il fallait se creuser la tête pour trouver quelquechose, su abstrait que je n'ai pas pu le dessiner. C'est juste pour le jeu cette histoire ancienne.



Alexandre 27/01/2011 10:50



Et seul, l'individu, au milieu de cette voie est parti dans un autre songe, en cette ère des incertitudes où rien ne dure.



FMarmotte5 28/01/2011 14:42



Le voie est droite et sans détour, les traverses ici comptent les pas.



guy de bruges 27/01/2011 10:21



Haaaaaaaaaaa quand on pense aux amourties perdues... on aimerait rembobiner le film et recommencer... !


Il faut aller de l'avant... comme dit le poète : "Et partir sans se retourner"!


 



FMarmotte5 28/01/2011 14:41



au générique :


"toute ressemblance avec des personnages ayant existés ou vivants serait totalement fortuite"



KERFON LE CELTE 27/01/2011 08:09



Gare à toi si elle décide de prendre le train...!


 


KLC



FMarmotte5 28/01/2011 14:38



Elle déraille , je suis dérouté!