Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

 
arbre d'automne
 
 
Le vent soufflait fort,
Nous lui tournions le dos
Pour avancer sans effort
Et longer le ruisseau.
Personne ne l'a reconnue
Cachée sous un chapeau,
Une étrangère, une inconnue.
 
Le vent soufflait fort,
J'ai caressé sa peau,
J'aurais du couvrir son corps
Au sortir de l'eau.
Quand elle s'est trouvée nue
Elle n'avait pas chaud,
L'automne est venu.
 
Le vent soufflait fort,
Elle est partie sans manteau.
Je reconnais que j'avais tort,
Une question de mots.
Quand elle est revenue,
Peut-être tard ou très tôt,
Elle n'a pas prévenu.
 
L'arbre tend les bras, manches retroussées
Pour cueillir au ciel quelques nuages.
Une chatouille les fait tousser,
Eux, n'ont pas besoin de lourds bagages.
 
PF
 
Le vent scalpe les arbres, Adamante crée des liens dans ses chansons, Elo fait des hellos, une histoire d'arbres et de bois, de branches dont on ne fait pas les manches... à balais.
 
 

Commenter cet article

Elo 07/11/2011 19:46



MERCI pour ce superbe article, merci pour le lien... Je me sens rosir ! ça me fait un bien fou de trouver un espace de partage, de rencontre... certes virtuel mais qui m'apporte beaucoup en ce
moment ! MERCI ! Bisous



FMarmotte5 09/11/2011 10:48



Je ne suis pas fan des "tags" je trouve souvent difficile de les amener, je sais qu'Adamante et toi aimez les arbres alors c'était l'occasion. Cordialement.



Quichottine 06/11/2011 12:17



Et, tu vois, comme je ne lis que rarement les commentaires avant de poster le mien,  je vois que nous avons tous pensé à la même...


 


Un grand merci à toi, et pardon pour cette redite.



FMarmotte5 07/11/2011 16:28






 j'étais bien le seul à y avoir pensé ... a posteriori. Pour ma part est-ce un tort je ne lis pas les com des autres j'ai l'impression de lire une lettre qui ne m'est pas adressée? je suis
"bécasson" parfois comme disait ma mère ;-)



Quichottine 06/11/2011 12:15



Et de toi un poème, comme une chanson de Georges qu'on aurait envie de fredonner.


Merci  pour ce partage.


Passe une belle journée.



ABC 06/11/2011 10:18



Des arbres plantés sur les racines de l'amitié !



FMarmotte5 07/11/2011 16:30



on ne voit souvent des arbres que la partie émergente comme les icebergs. ;-) !



solyzaan 06/11/2011 09:59



une histoire d'arbres dont j'aime autant les couleurs vives que ses mots



FMarmotte5 07/11/2011 16:34



Merci pour le compliment pour le dessin venant de toi il me touche d'autant plus je "bataille" tellement avec les couleurs!



ADAMANTE 05/11/2011 23:07



Ta chanson, on peut l'appeler ainsi, me fait penser à celle de Brassens "dans l'eau de la claire fontaine", une histoire d'eau, de vent, de nudité... J'aime beaucoup la chatouille qui fait
tousser les arbres dont on ne fait d'ailleurs pas les manches à balai (ouf ! nous ne risquons donc pas de passer pour des sorcières). Merci Pierre, ton dessin est très réussi. Amitiés



FMarmotte5 06/11/2011 10:06



Message subliminal de "Grand-père" Georges, des feuilles pour la vêtir, un ruisseau il n'en faut pas plus en automne pour faire un poème et c'est déjà bcp. J'aime bien les sorcières aussi quand
elles laissent le balai à Merlin, la mienne est sans doute  féministe et indépendante pas trop portée sur le ménage.


Cordialement.



erato:0059: 05/11/2011 23:03



Très joli poème , tendre pour annoncer l'automne. Bonne soirée



FMarmotte5 07/11/2011 16:34



est il tendre?



Marine D::0048: 05/11/2011 18:40



J'adore ton arbre au manches retroussées, et je crois reconnaître "A l'eau de la claire fontaine", de notre ami Georges !


En tout cas merci et le dessin est très réussi Pierre !



FMarmotte5 06/11/2011 10:01



Maintenant que tu le dis oui il y a de ça c'est bien involontaire.


j'aime par dessus tout la version espagnol de Paco Ibanès "La bella y el  manantial". Merci pour les compliment pour le dessin ,-) je me suis appliqué.


Bon dimanche



Marc Lefrançois 05/11/2011 10:35



Belle inspiration automnale...