Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Juin 2009, je faisais une randonnée en famille par d’anciens sentiers du Vercors.

 

Vallée Isère

 

Roche des Arnauds 090Le sommet la Roche des Arnauld n’a rien  de spectaculaire, mais en ce début de saison, les chemins qui nous y ont conduits étaient confidentiels. Au sommet : un cairn, un des premiers artefacts : création de main d'homme à distinguer d'un phénomène naturel.

25 000 IGN Combe Laval Forêt de lente 3136 ET PNR du Vercors

Mousses, combes envahies par de vieux arbres tombés, belladone, fougères scolopendres, crosses de fougères mâles  tout juste dressées, amanites tue-mouches, orobranches, chevreuils aux aguets.

J’ai  toujours mon appareil photographique. Cette variante du GR9 part de Saint Laurent en Royans 398m.  passe au dessus du monastère Saint-Antoine-le-Grand sous le col de la Machine, puis franchit Le Pas 1020m. à Cabusson et Serre-Brûlé.

Le sentier monte en lacet jusqu’au sommet des Arnauds 1408m. d’où l’on voit La Chapelle en Vercors.

La piste de retour surplombe  les gorges de la Vernaison.

 

Dédale vert

 

C’est dans ces bois que j’ai commencé à voir ces trognes d’arbres, ces glyphes sur des rochers, des runes tracées par le bostryche typographe dans le bois. Mes personnages ont pris un nom : Manos, Inlandir, Islandine. Yorik  et le Gitan faisaient déjà partie de mes intimes. C'est bien le crâne de Yorick le nain bouffon  à la cours de son père qu'Hamlet tient lorsqu'il se questionne sur la mort dans le cimetière.

Les premiers chapitres montrent leurs visages de pierre ou de bois..

Le retour par la Sapine Côte Belle traverse une prairie non exploitée de la forêt. Avant d’entreprendre la descente du Saut, ma fille me fait remarquer la présence  d’une plante rare.

Il s’agissait de Pâris Quadrifolia. Pâris du nom de la mythologie grecque,  le fils de Priam.

Berger, il protège les troupeaux contre les voleurs.

Plus tard, épris d’Hélène, il prend part  à la guerre de Troie et combat Ménélas.

C’est Pâris qui touche Achille au talon.                        

Particularité : Pâris quadrifolia porte un fruit noir toxique, appelée aussi « Raisin de renard » Cette plante ne pousse que dans la forêt primaire. Elle supporte la pénombre et vit en symbiose avec un champignon sur sol calcaire. Inutile de la chercher dans les plantations de sylviculture.

C’est donc un marqueur biologique.

 

J’avais mon histoire :

- Pâris quadrifolia a disparu faute à la cupidité des hommes.

- Des personnages proches des elfes et des génies de la nature.

- Ils formeraient une équipe avec des hommes représentatifs tant qu’à faire des minorités de la terre et des animaux qui seraient leur totem.

- Une quête : le  retour du «  Raisin de renard. »

-Pour m’aider dans mon récit et lui donner la touche « ancienne légende », j’ai introduit les runes classiques  que j’ai bêtement trouvées sur le net.

Chacune a un sens, un symbole, je les ai réparties dans les équipes en lien avec les valeurs  complémentaires ou ennemies que chacune porte en son sein.

-L’archétype de la main gauche (celle de la voyance) m’a  fourni un schéma visuel pour faire les groupes de personnages.

-La teinte : saga écologique sur la menace qui plane sur notre terre.

 

Tableau des personnages, des runes et des points cardinaux 

tableau personnages sylve copie

 

 J’ai le projet de faire une carte de la Sylve, une très grande île continentale à cheval sur les deux hémisphères

 

 

chaosDes contraintes :

-Le format page de blog me semblait nouveau et les fréquences de publication m’ont donné la contrainte suivante.

-Essayer que le chapitre se lise et se comprenne même si on prend l’histoire en cours.

-Illustrer d’une image personnelle chaque chapitre.

Là, c’est une vraie joie; depuis, je marche, je me promène avec en tête un plan original, un cliché insolite pour illustrer mon « Dit ». Je reconnais que parfois le récit se modifie au rythme de mes propres pérégrinations.

-Tenter de m’exprimer par différents genres littéraires : poésie,  récit de voyage, chant, allégorie, lettre, songe,  compte-rendu, chronique, tirades épiques, attentes tragiques, personnages burlesques (c’est dur), conte lyrique, article polémique, mais avant tout laisser libre court à mon plaisir et mon imagination.

Que savais-je alors de ce qui allait advenir de mes héros ?

 

 

J’ai conscience des limites de mon récit et de ma prose, c’est un jeu, de grands classiques de l’aventure fantastique m’ont inspirés.

 

Le Seigneur des Anneaux de Tolkien.

Les récits de Bruce Chatwin et ma passion pour l’anthropologie.

Les derniers rois de Thulé de Jean Malaurie, Maudits sauvages de Bernard Clavel, Tristes tropiques de Claude Levi-Strauss.

A la croisée des mondes de Philip Pullman

Le Monde du fleuve de P.J.Farmer.

Les Contes de Terremer d’Ursula Le Guin

 

archétype

La notion  d’archétypes de C.G.Jung fait qu’il n’est pas surprenant de trouver dans le récit une impression de connu, de  « déjà vu ». Je n’ai pas voulu inscrire le support de l’histoire ni dans un temps historique, ni dans un lieu de l’espace connu. Un monde imaginaire peut côtoyer des noms de notre monde dont la seule présence est l’évocation qu’ils représentent.

 

Point de thèse, sauf peut-être celle-ci ?

Et si la révolution du néolithique n’avait pas eu lieu ? Que serait une civilisation de chasseurs cueilleurs avec ses sentiers, ses chamanes, sa représentation du monde ? Faire marche arrière, mais à quel prix?

 

 

Jeux sur les archétypes :

-Quelle représentation symbolique illustre  pour vous cette photo?

-Imaginez un monde dont le ciel aurait deux soleils et pas de lune?

-Répertoriez le symbole de la croix dans les cultures et civilisations pré-chrétiennes.

-Symbolique du pain et du vin chez les Inuits premiers ?

-Symbolique des nombres. Exemple : 4 points cardinaux en occident, chez les peuples chamaniques il y a 6 points cardinaux, en plus des : nord, sud, est, ouest, il y a le zénith (en haut) et le nadir (sous terre). 4 la base d'une pyramide, 3 cotés d'une des faces. L'étoile de David dans la Kabbale a la même signification que le signe du Ying et du Yang, l'union sacrée du Ciel et de la Terre, le triangle pointe en haut masculin et le Graal (triangle pointe en bas féminin). Les 7 nains, les 12 apôtres, les 3 petits cochons, les 40 voleurs ..... la liste est longue.

Commenter cet article

Adamante 29/01/2011 13:25



Merci Pierre de lever une partie du voile sur les richesses qui émaillent ton dit. C'est un véritable chemin initiatique que tu as entrepris là et que je partage avec plaisir. J'imagine la petite
sphère yin, yang qui roule et dévale les pans de la montagne pour atteindre les profondeurs de la terre et la ressourcer des énergies complémentaires qu'elle porte et peut exprimer. Découvrir
c'est comprendre et comprendre c'est peut être éviter le pire. Amitiés. Adamante



FMarmotte5 03/02/2011 06:56



J'aime bien ce qui est caché "ésotérique" mais je ne vais rivaliser avec Dan Brown ;-) sur ce coup là.


Merci de ton passage.



Quichottine 24/01/2011 10:27



Alors, très bonne randonnée, Pierre.


Passe une belle journée.



Quichottine 23/01/2011 21:23



Présenter la genèse de ton "Dit", c'est une bonne idée... J'aime bien la façon dont tu as commencé à t'installer pour que tout soit cohérent...


 


Mais tes personnages t'échappent je crois, tu leur a donné vie, et maintenant, il faut aussi que tu les écoutes.


 


J'aime ton écriture, parce qu'on a l'impression de partir en voyage, de suivre un chemin que personne n'a jamais suivi auparavant.


 


Et que chaque mot en entraine un autre qui attendait et complète la page, comme dans un tableau impressionniste, sans que rien ne soit trop et pourtant sans que l'on puisse rien ôter sans
détruire le tableau.


 


Alors... laisse ta plume continuer à construire cette histoire.


J'attends.



FMarmotte5 24/01/2011 08:38



Bonjour Quichottine,


Hier soir, j'ai lu tes commentaires, je vois que tu as pris le temps à ton retour de visiter ces pages. Merci. Ce matin , il fait beau, je vais aller dans le Vercors, faire une petite rando
malgré le manque de neige , j'ai besoin de nature sauvage, les jours prochains la météo annonce un retour de nuages, je resterai au chaud pour prendre le temps de rédiger mon "courrier" comme
j'appelle mes visites et mes réponses.


Passe un bonne journée.



Marine D 16/01/2011 18:23



De belles lectures très éclectiques, tu "m'espantes" Pierre !



Joëlle 15/01/2011 16:03



Une petite halte bien agréable par ici, merci pour ces belles images :-)



FMarmotte5 20/01/2011 09:51



La photo n'a pas toujours la poésie de la peinture.



Martine27 12/01/2011 18:35



Ah voilà, je suis mieux, comme je n'ai vu que les deux derniers articles j'avais du mal à comprendre. Bon je vais repartir du début. Du beau monde pour ton inspiration, sorti de Bruce Chatwin que
je ne connais pas, j'ai dévoré Tolkein, Ursula et Jean Malaurie.



FMarmotte5 20/01/2011 09:28



J'aurais pu rajouter le cycle de Fondation (SF) et Dune, mais l'Héroïc- fantasy me plait beaucoup, il y a souvent plein de minorités qui y jouen des rôles fondamentaux.