Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Un peu comme l’Arlésienne de Bizet dont on entend parler sans jamais la voir, la Fontaine Ardente est relatée dans bons nombres d'ouvrages et compte parmi les « 7 Merveilles du Dauphiné ».
 
 
Fontaine Ardente
  
Combien de fois suis-je passé sur cette route qui monte au col de l'Arzelier sous les Deux Sœurs sans m'être arrêté pour cette quête ? Il s'agit bien d'une quête de cette Fontaine Ardente, un Graal, le creuset où le feu et l'eau, deux élements opposés se trouvent reunis.
 
Saint Augustin en parle au IV e. siècle de notre ère dans la « Cité de Dieu ». Avant, un culte antique dédié à Vulcain dieu du feu, fils de Junon et Jupiter pourrait y avoir été pratiqué.
Dans le passé, l'eau et le feu se mêlaient ici dans le torrent. Depuis, la configuration a changé, il coule quelques mètres en contrebas à cause de glissements de terrain . Depuis 1973 , un aménagement a été réalisé par les « Éclaireurs de France ».
 
La littérature relate à différentes époques ce phénomène.
Aymar de Rivail au XVI e siècle : « ...l'eau s'allume et s’enflamme par le feu qu'on y jette... »
Nicolas Chorier conclut que si l'eau « bouillonne » alors que les flammes la traverse sans s'éteindre, c'est qu'un gaz fournit le combustible.
 
« Ignibus aeterni » ce feu éternel perdra de sa magie à l'époque moderne , le torrent passe un peu en dessous mais la terre humide qui entoure la « Fontaine Ardente» est inflammable. Sur les flaques qui entourent l'endroit on voit des traces irisées d'hydrocarbure comme dans les tourbières.
 
En 1885 Monsieur Piret obtient l'autorisation de faire un forage et en 1920 M. Brion propose d'utiliser ce méthane pour la consommation des Grenoblois, projet abandonné sans doute lié au faible débit de la « torchère » ?
Fin XIX e jusqu'à nos jours ce lieu est peu fréquenté, voir oublié et parfois la « fontaine » s'éteint.
 
Sur la D8 après Vif entre Saint Barthélemy et Lanchâtre sous le hameau de la Pierre sur la commune du Gua dans un virage, un petit panneau indique le départ du sentier.
 
29 novembre 2011, cette courte promenade est l'occasion d'une sortie en famille pour un bol d'air. Nous garons notre voiture automobile sur le petit emplacement en haut de la combe du petit ruisseau Verdant de Cassoulet.
Les journées sont courtes et le soleil est déjà passé entre Agathe et Sophie (les 2 Soeurs). Un petit sentier aménagé descend en zigzag sur 60 mètres de dénivelé dans la forêt sombre, en 10 minutes à peine, à pied, nous y sommes.
 
Fontaine Ardente accès
 
Après quelques marches de bois dans une clairière, voilà cette « Merveille du Dauphiné ».
 
Fontaine Ardente Vercors
 
 
Allumée, une légère odeur de gaz monte jusqu'à nos narines.
 
                        
 
 
Le silence est accentué par le murmure discret du torrent et la combustion en volutes qui s'enflamment parfois à distance du petit captage rond au sol entre des pierres.
 
Altitude 600 mètres. Carte IGN 25 000 Villard-de-Lans Mont Aiguille PNR du Vercors 3536 OT
 
L'origine de ce gaz est encore une énigme, résurgence de méthane du bassin houiller de La Mure de l'autre coté du Drac , par delà l'autoroute on voit le Conest et le Sénépy ?
 
Fontaine Ardente Conex
 
 
Schistes bitumineux enfouis sous les sédiments marins du Vercors ?
 
J'espère que l'avidité et les spéculations sur l'énergie de nos temps irrespectueux envers la magie ne va pas tarir cette « Fontaine Ardente » qui, plus que source d'énergie est source de rêve, légende, mythologie, témoins des interrogations des hommes sur les mystères de notre Terre.
 
 
Pour mémoire voici les 7 « Merveilles du Dauphiné »:
Les Grottes de Sassenage (domicile de la fée Mélusine).
La Pierre Percée de Pierre Chatel.
Le Pont Lesdiguières sur le Drac à Pont de Claix.
La Tour Sans Venin sur la route de Lans en Vercors.
La Fontaine Ardente.
La septième varie parfois entre la Manne de Briançon (à la floraison du mélèze, c'est la sécrétion d'Apis laricis, l'abeille du mélèze) ou bien les Grottes de la Balme.
 
Source : « Histoire secrète des Alpes » Séverin Batfroi Edition Albin Michel 1981.
Photos et Vidéo : Pierre Fassbind 29 novembre 2011

Commenter cet article

abba 09/01/2012 14:38


Dans certaines fables, il y a des panneaux "Gaule" pour indiquer la France, dans d'autres des panneaux de randonnée indiquant "Fontaine ardente" plutôt que "résurgence de gaz naturel". Les
progrès culturels s'inscrivent dans les mots...ou pas...

FMarmotte5 09/01/2012 15:15



Il se trouve que ce lieu est connu depuis des millénaires, et recensé dans ce que "jadis" on nommait les 7 merveilles du Dauphiné. Je pense que le cartographe et l'office du tourisme ont voulu
souligner cette particularité, personnellement j'aime beaucoup quand la toponymie vient jusqu'à nous au travers de l'histoire des lieux-dit.


Cordialement



Quichottine 09/12/2011 15:25


J'en ignorais l'existence. Merci pour cette découverte, Pierre.


Je me disais aussi en la voyant qu'elle avait eu de la chance d'échapper aux convoitises... J'espère qu'elle y échappera longtemps.

Maous Artiste Défiant l'Olibrius (c) 08/12/2011 17:33


Quel endroit incroyable. merci pour cette belle découverte.
Je croyais pourtant que le gaz n'avait pas d'odeur.
Bien amicalement, Maous


PS. Il m'a fallu de la ténacité pour mettre un commentaire. Rien que 6 clics sur le "mettre un commentaire". Notre plateforme fait des siennes.

Pierre 09/12/2011 09:56



Mystère, tu as raison certains gaz sont inodores, est-ce du à la présence d'un peu de soufre( dans son passage sous terre), de l'ambiance avec les feuilles mortes en décomposition? Une vague
sensation liée au bruit de la combustion qui rappelle le gaz à la maison? Je bataille aussi parfois pour mettre des commentaires.


Cordialement.



ecureuilbleu 05/12/2011 22:29


Bonsoir Pierre et merci pour la découverte de cette fontaine ardente. La nature nous offre des merveilles incroyables. Bonne soirée

JA 02/12/2011 12:14


Merci pour cette découverte


je ne connais pas ce lieu ni la pierre percée, il faut que je comble ces lacunes de connaissance sur ma région" adorée"


A bientôt


JA

FMarmotte5 03/12/2011 08:13



Moi de même pour les cuves de Sassenage, je vais aller y faire un tour un de ces jours. La "Tour sans venin " est moins spectaculaire.


Cordialement.



Marine D:0019: 01/12/2011 16:37


J'aime garder l'idée de la magie de cette fontaine, Pierre, c'est quand-ême beau à voir...
bises et bonne soirée après deux jours absolument superbes ! 

annielamarmotte 01/12/2011 15:52


whaaaaaaaaa   magique.....

Joëlle 01/12/2011 14:45


Très beau moment chez toi Pierre, merci pour ces belles images !

NANARD 01/12/2011 10:43


La Fontaine Ardente c'est peut-être une Fable.

FMarmotte5 01/12/2011 12:27



C'est pas une blague elle existe dailleurs les photos et la video le prouve, j'y suis allé voir le lien vers la commune du Gua.