Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Son sac : une grosse toile de jute en contraste avec les effluves sonores qui s'en échappaient. Après réflexion , le son harmonieux venait peut être de la respiration du porteur. Lente et profonde, il ne semblait pas fournir d'effort particulier et bien que non articulés, les sons pénétraient dans le cœur et l'âme pour les remuer.
Comme quand on vous parle les yeux dans les yeux en vous tenant la main.
Le « Porteur » commence à déballer des objets tous aussi hétéroclites et disparates les uns que les autres.

 

Une poignée de plumes, un lot de coquillages, un petit fagot de branchettes, un bouquet de feuille séchées au parfum inconnu, une petite médaille avec le portrait d'un femme d'une grande beauté, trois petits coffrets qui ne sont pas sans rappeler ceux de Shakespeare : d'or, d'argent et de plomb.

 

Une petite toile peinte, un yatagan très affûté, une chandelle consumée à moitié, un bocal d'amadou avec deux pierres à feu, une lanière de cuir ouvragée dont la boucle est curieusement ornée d'une tête de renard et sa rune Othalaz, un bol fait d'une demi noix de coco évidée, une cuillère de bois (le manche portait le même motif que la boucle du ceinturon).

Intrigué par le symbole, Manos a voulu poser une question, la musique s'est faite plus intense, il a compris que ce n'était pas le moment.

 

Un petit sac de coton blanc dont on devinait qu'il contenait des grains de blé ou de riz, une autre paire de moufles de peau, un petit chapeau ridicule ( une petite tête de renard de feutrine sur le front), un hameçon de corne, une aiguille d'os. Une grande couverture pliée à la texture très douce, légère aux motifs fins dont Zohra cru y voir un dessin géométrique Peul .

Une petite paire de jumelles, un compas qui pourrait être de marine s'il était plus large, un marteau de géologue (manche bois, même sceau), des galettes de pain dur, dont le son était proche de celui de la tuile de terre cuite impropre à la consommation malgré une forte dentition, une chemise de nuit immaculée et amidonnée au col et aux poignets, un trousseau de clés de grenier, une large enveloppe décachetée en papier craft, " un pinceau de poil de martre et des pièces de un franc usées ...dans un porte-monnaie."

Un journal jauni dans lequel Manos a semblé y voir la carte de la Sylve.

Chose étrange, il n'existe que 7 exemplaires de la carte, on se rappelle que l'Aubergiste a fermé sa porte avant de partir sans donner plus de précisions.

 

Divers feuilles froissées évoquant des courriers, des notes, des ébauches, des poèmes, des listes de course, un inventaire de mobilier, des factures, des injonctions de payement, des pages de livre arrachées à la hâte, un recette et trois ordonnances rédigées d'une écriture de chat, un avis qui semblait avoir été punaisé, une lettre au format A4 déchirée en son milieu, un palimpseste vierge, un roman sans couverture, au papier de guerre fragile et cassant, des pages de carnets à spirales en lambeaux, un doux parchemin de fin vélin couvert de signes cabalistiques.

 

Une pièce de bois ouvragée portant la rune Pierre : Pertho. Enveloppée dans un tissu de lin écru, le personnage l'a déballée en la montrant à toutes et tous avant de la remettre sans commentaire entre les mains de Manos. Lourde, on aurait dit une pièce de charpente, une clé de voûte à emboîter, un tenon, nul n'aurait pu y mettre une date ni, en imaginer l'origine tant sa patine imposait le respect malgré une facture somme toute assez grossière.

 

Un miroir sans cadre, des cigarettes écrasées, un bout d'écorce rugueuse, des feuilles de sycomore sèches, une petite boite contenant des feuilles d'eucalyptus ( la boite s'est ouverte lors de son extraction , une toux accompagnant la maladresse, des feuilles à visée de fumigation sans aucun doute), une petite bouteille d'encre de chine et une plume montée sur un porte-plume au manche rouge, une boite de crayons de couleur, une écharpe de soie blanche, un ours en peluche marron dont il manquait l'œil gauche, une petite voiture de pompiers, un lot d'indiens et de cow-boys de plomb aux couleurs passées, un jeu d’échec dont les figurines animées se déplaçaient seules, une gourde en fer blanc dans sa housse militaire réglementaire, une nappe de coton froissée, Une petite fiole de fine avec une danseuse articulée en tutu qui tournait, un chapeau de paille d'Italie à larges bords orné d'un ruban rouge vif, un petit chalumeau très aigu ne couvrant qu'un octave, enfin, une guimbarde verte qui vibrait seule.

 

Guimbarde

 

A l'origine sans doute de la douce mélodie qui les berçait depuis le début de ce grand déballage.

Le Porteur a pris la guimbarde entre ses doigts agiles, l'a portée à sa bouche pour en changer le rythme, la lame domptée s'est unie à son souffle profond, une mélopée lancinante et hypnotique a pris forme et c'est ainsi qu'il l'a remise dans le sac accompagnée de tout ce qu'il avait sorti, mais à grande vitesse.

 

Fier et jovial après cet inventaire, il s'est écrié :

 

-«Il ne manque rien ! »

 

Il a eu tôt fait de remettre son baluchon sur le dos et sans un mot d'adieu dévaler la pente au péril de sa vie.

 

 

33.Le « Dit » de la Sylve d’Émeraude

1. La guimbarde du sac. VIII La Croisée des chemins.

Commenter cet article

Quichottine 19/03/2011 16:04



Ainsi donc tu as repris ton récit...


Que se serait-il passé s'il avait manqué quelque chose ?



FMarmotte5 22/03/2011 08:59



Chaque chose à sa place cet homme est peut être plus organisé que l'on croit?



annielamarmotte 14/03/2011 13:22



very good



FMarmotte5 15/03/2011 14:37



I try! thank's for visiting.



annielamarmotte 14/03/2011 13:22



j'ai eu ça en 68



FMarmotte5 15/03/2011 14:30



la guimbarde verte date de cette époque et elle marche encore une technologie à ma portée.Comme les crayons de couleur et le vélo!



Patxi 13/03/2011 23:14



Bonsoir Pierre


Vraiment tres agréable le morceau musical, un trésor de plus qui en sort du "sac"...


Bonne semaine  et à bientôt.



FMarmotte5 15/03/2011 14:36



Des surprises toujours des surprises, je ne savais pas moi-même ce qui allait en sortir! Bonne semaine et merci de ton passage



écureuil bleu 13/03/2011 11:43



Un extrait qui donne envie de lire le reste... J'ai plusieurs guimbardes et j'aimais en jouer en faisant attention de ne pas m'abimer la langue ou les dents... Je les ai retrouvées au moment du
déménénagement. Bon dimanche



FMarmotte5 15/03/2011 14:24



Les dents sont fragiles, il faut bien prendre le coup!



Adamante 12/03/2011 19:22



Moi qui adore la guimbarde je suis gâtée, et dans le baluchon de chaman il y a  de quoi faire. J'aime toujours autant tes histoires. Amitiés



Clo :0038: 12/03/2011 15:25



Quel inventaire !!!!!!


Et tout ça dans une seule besace !!!!


Bonne après-midi Pierre:)



FMarmotte5 15/03/2011 14:38



comme un chapeau de magicien



Nono 12/03/2011 13:38



Salut Pierre,


Sympa la guimbarde 


Bonne randos.


Nono



Marine D 12/03/2011 11:00



Ce n'est pas un sac c'est une malle aux trésors... mon fils, adolescent jouait d la guimbarde...



FMarmotte5 15/03/2011 14:17



Un sac magique comme le chapeau d'un magicien, ça m'arrive encore d'en jouer c'est pas lourd dans un sac à dos!