Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

J'ai travaillé dans un laboratoire, où l'on appliquait des procédés délicats pour la transformation de la matière, issues d'équations complexes les procédures étaient longues, laborieuses et sécurisées.

Un de mes amis sans formation a fait de l’intérim dans un laminoir, les méthodes expéditives transformaient des produits manufacturés en matière première : un train devenait barres d'acier, granulats de plastique, tiges de cuivre et parpaings de verre.

 

Entre finesse et rouleau compresseur, la société actuelle se cherche et s'entoure de théoriciens. J'ai lu récemment dans un journal spécialisé que le courant actuel était à la décroissance.

Un éminent philosophe L.A. M'bin de l'Université Slow & Less vient de forger une nouvelle approche du monde : la lambinosophie. De nombreuses recherches ont été faites avant de passer aux applications pratiques.

 

Dans les airs, des lambinoplanes ont été envoyés en quête d'éléments ultra-lents qui se déplacent de façon exponentielle à l'inverse du carré de la vitesse de la lumière, nous parlons d'infra-célérité. 3 Lambinautes à bord de lambinospaces ont validé cette hypothèse. Des lambinoscopes ont été braqués vers l’infiniment grand afin de percevoir la source du néant , dans les mers des lambinoscaphes expérimentaux ont été immergés dans les fosses marines abyssales les plus profondes afin de calculer l'effet de la pression sur la lenteur des mouvements. De minuscules êtres des profondeurs que l'on croyait fossiles, se meuvent en réalité à des vitesses si lentes que l’œil humain ne peut pas en percevoir l'avance. Dans les confins de l'univers, la matière dite lambinofluorescente ne possède pas de gravité, elle est en suspension hors de l'espace-temps.

Il existe bien sûr des détracteurs à cette théorie : les lambinoseptiques. Lambinophobes par excellence ils sont subventionnés par l'industrie de la vitesse qui a peur de perdre ses monopoles.

Les lambinophiles deviennent de plus en plus nombreux, on parle même de marginaux qui bâtissent des lambinocités dans le désert et se meuvent (si on peut parler de se mouvoir) en lambinocycles? Lorsqu’ils pédalent, ils roulent à reculons.

Une lambinopresse d'avant-garde pose le doigt sur une dérive menaçant toute civilisation : la lambinocratie.

On retrouve un Lambin commentateur de Lucrèce, Ciceron et Plaute.

 

Fort de ses expériences L.A.M'bin afin de contrer toute opposition vient de mettre au point un outil révolutionnaire : le Lambinatoire.

 

Lambinatoire

 

Au départ cet appareil de quatre-vingt centimètres de haut sur cent-vingt de long pour cinquante de large transformait une petite voiture à pile en carriole de bois pour enfant, un stylo à bille en plume sergent major. Poussé à la limite de ses capacités, l'ingénieur lambinologue Jean Aymar a même réussi à y introduire un ordinateur qui en est ressorti transformé en boulier.

 

Devant le succès de la phase expérimentale, des mécènes ont lancé une souscription internationale afin de bâtir un lambinatoire de grande capacité.

Dans Lambinoville on peut voir cette machine qui avale d'un coté un cheval de course qui ressort de l'autre transformé en âne, une Porsche en 2 CV, un taureau en boeuf, un sprinter en marcheur, une rayon-laser en lance-pierre, une fusée en barque, un guépard en escargot, un TGV en tortillard à vapeur.

Les lambinoseptiques se sont réunis, ils ont mis au défi les lambinophiles de passer à la vitesse supérieure ( si on peut employer cette expression) en ouvrant le champ d'activité de la

lambinologie sur l'univers...

 

 

Nous apprenons ce matin par lambinophone que le soleil s'est éteint, la lumière s'est transformée en nuit, les torrents en lacs miroirs, les ouragans en brise légère, le jour en nuit, la parole en silence.

Le temps désormais est instant, la course errance, la veille sommeil, l'action attente, le parcours pause, le bon coté des choses est que dans l'avenir, le travail sera loisir.

 

N.B. : il semblerait comme chacun sait que l'homme n'a rien inventé, dans la nature il existe des animalcules ayant ces capacités. Ils se nomment lambinocytes et pratiquent la lambinocytose grâce à une hormone : la lambinase. Les défenseurs de la bionique rendent hommage aux découvreurs de cette singularité appelée lambinomimétisme et viennent de nommer cette espèce jusqu'alors inconnue Lambino, Lambinus L. 2011.

Nous attendons de grandes applications de la lambinase en médecine, ses effets sur le vieillissement semblent prometteurs.

Entre laboratoire et laminoir :« C'est ça du lambinatoire! »

 

Le mot Lambinatoire a été inventé par Chatdunet pour l'Arbre à Mots chez le Baliser de Couleurs de ff.

 

Commenter cet article

Anne 26/05/2011 14:15



Superbe histoire et machine !! J'ai un tas de trucs à tester !!!



FMarmotte5 27/05/2011 09:41



Ne te gène pas , notre socièté ne manque pas d'idée liées à la vitesse. On va pourtant vers une mode du lent : slow-food, slow-tourisme, slow-school, slow-cooking, slow-tourisme!



Jeanne Fadosi 25/05/2011 22:04



Ah ! super me voici rassurée. J'ai dû tomber dans une phase d'expérimentation du lambinatoire sur la circulation automobile. Lambinophiles je me vais tout de suite signer si il circule une
pétition ...
Belle fin de soirée 



FMarmotte5 26/05/2011 11:26



Il y a même des pendules dont les aiguilles tournet à l'envers!



Martine du JdV 25/05/2011 19:57



tu as l'art de créer des univers passionnants ( mais je crois que je me répète )remarque pour le TGV le processus est déjà en cours   :-)



FMarmotte5 26/05/2011 11:06



Ces petits mots de l'Arbre sont stimulants pour l'imagination. Le mouvement est lancé !



Sofya 22/05/2011 22:08



J'aime beaucoup ton lambinatoire.



écureuil bleu 22/05/2011 15:19



Bel article sur cette nouvelle science que tu viens d'inventer pour nous. Merci et à bientôt ! A la vitesse où je réponds aux commentaires j'ai été touchée par la lambinoladie.



Claudine 21/05/2011 20:27



Super participation.



Martine27 20/05/2011 09:33



Je retourne me coucher !



FMarmotte5 20/05/2011 14:49



Dicton :" Pour vivre heureux vivons couchés!" je ne sais plus d'où il est ce dicton?



JA 19/05/2011 23:50



Le coeur de la cellule humaine ou animale et son activité décrite par la biochimie est une des plus passionnantes science qui existe: création , destruction et recyclage comme dans la
vie extérieure, du moins c'est à quoi votre article me fait penser....


A bientôt


JA



FMarmotte5 20/05/2011 14:55



je crois qu'il y a encore bcp à découvrir, mes élucubrations sur ce jeu autour des mots-valise de l'Arbre à Mots est une bonne occasion pour laisser filer son imagination et si la réalité
dépassait la fiction?


Bonne soirée.


Si ça vous interresse les "Amis du parc de Chartreuse" organisent une sortie orchidées le 28 mai


amis.chartreuse@laposte.net
http://rdv-chartreuse.amis-chartreuse.org
tel 04 76 44 88 83


La Casemate
2 place St Laurent
38000  Grenoble



ADAMANTE 19/05/2011 01:02



Eh bien chapeau (si je peux me permettre cette privauté) que voilà un article scientifique bien référencé ! Je l'ai lu avec une certaine lenteur afin d'en apprécier les nuances, j'avais tout mon
temps...



Zazou 18/05/2011 17:56



Oulala... arrivée à la fin de ton article je suis vite partie me voir dans une glace pour voir des transformations éventuelles, rien n'a changé...


Bon début de soirée Pierre, bises






Le Chercheur de vos Empreintes 18/05/2011 10:04



Donc, si j'ai bien compris, car dans mes montagnes l'oxygène est rare donc le j'ai le "cervolent", si dans la machine je mets une dame de 50 ans à un bout.... Je récupère 2 demoiselles de 25 ans.



  Car rien ne se pers, rien ne se crée... tout se transforme.



FMarmotte5 20/05/2011 15:17



Il faut choisir entre quantité et qualité, rien ne se perd, et toi amateur de ruines en tous genres tu devrais connaître le dicton : "c'est dans les vieilles soupières qu'on fait les bonnes
soupes!"  "aux herbes sauvages!"



Marine D 18/05/2011 06:49



Ton lambinatoire m'a mis le cerveau en ébullition, je suis dépassée Pierre !


Ca aurait pu marcher avec "tout et son contraire" !



Clo :0038: 17/05/2011 21:11



Alors ça c'est génial !!!!!


J'adore les transformations successives de cette science.


Notamment la transformation de produits manufacturés en matière première.


C'est une grande nouveauté !!!!


D'ici à ce que mon ordi se retrouve trottinette, il n'y a qu'un pas !!!


Merci Pierre pour ce post génial !!!


 



annielamarmotte 17/05/2011 18:52



tu devrais faire une thèse



FMarmotte5 20/05/2011 14:42



Tu veux dire : une antithèse?



CRBR 17/05/2011 13:31



ha oui! c'est excellent , vive la lambinocratie!!!



FMarmotte5 20/05/2011 14:42



Lambinocrates de tous les pays  :"  Unissez vous!"



cigalette 17/05/2011 10:42



Wouah! superbe, où ont peut trouver cette machine géniale? je pourrais y transformer mes quintes de toux en murmures , et les chutes d'eau de mon nez en rosée printanière:-) merci pour cette
superbe histoire bonne journée



FMarmotte5 20/05/2011 14:41



Va voir à Lambinoville, il doit bien en rester quelques unes à vendre, ça reste tout de même très "confidentiel" lalambinosophie!



ff 17/05/2011 10:08



c'est facile d'être lambinophiles avec des textes comme ça  merci pierre!



FMarmotte5 20/05/2011 14:17



Encore un dicton de mon père qui me revient : "ne pas confondre vitesse et précipitation!"



Quichottine 17/05/2011 09:03



Moi, je crois bien que je suis atteinte de lambinose...


 


C'est grave, docteur ?


 


Passe une belle journée, Pierre. J'ai adoré ton texte.



FMarmotte5 20/05/2011 14:15



C'est une bonne maladie Quichottine, tout va tellement vite, je suis sûr que "La lenteur" de Milan Kundera est sur tes étagères.


Bises



jill-bill.over-blog.com 17/05/2011 07:33



Bonjour Pierre, plus cultivé on ne peut pas... Si après ça on reste bouche bée à la prononciation du mot... notre cas est désespéré !  Bon mardi à toi    Jill
amicalement 



FMarmotte5 20/05/2011 14:34



merci du compliment c'est un jeu et comme on dit : "la culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale!"