Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

« Cyborg R VII = :: analysez les tuiles de graphite de la navette de retour du vol Zart' 2611 tpz.g. » La voix synthétique résonna dans le hangar.
Sans précipitation ce bijou de la techno-ingénierie zorkienne s'est avancé sous l'engin encore fumant.Tumak-Zork IV rédigeait encore son carnet de bord quand j'ai descendu les degrés brillants de molybdène qui menaient au portail de contrôle du spatioport.
 
J'ai décidé de l'attendre afin d'éviter les barrages administratifs qui ne manqueraient pas de me retarder sur le chemin de ma chambre de décontamination temporelle. Je faisais les cents pas sous le ventre noir du long cigare qui nous avait fait franchir les « Portes du temps » et revenir sains et saufs du centre d'un trou noir.
Le Cyborg R VII, complètement insensible à mon regard soutenu accomplissait sa mission et prélevait sous le ventre de l'astronef des tuiles noires que sa main de carbone ne craignait pas malgré les quelques 1236 °C rémanents sur leur surface.
De temps en temps ce beau visage froid aux yeux verts d’agate artificielle lançait un code verbal :
« Frittage-exfoliation temporaire-30 nanomètres carrés. »
 
Je savais que notre vol était expérimental mais il rapporterait gros aux sponsors, les voiles de graphite lors du saut quantique avaient permis l'élaboration d'une surface révolutionnaire : le graphène. Son maillage de base 6, sa conductibilité, sa résistance proche de 0 en faisait un des matériaux des plus rares et donc des plus chers.
Depuis déjà longtemps, des nanomachines traitaient des atomes C6 pour les agencer autrement, le cerveau de ce robot hybride et bionique était sans doute truffé de fullerènes véhiculant des gènes, des informations cryptées. Alan Turing aurait facilement mordu de nouveau dans sa pomme au cyanure en voyant le visage androïde de RVII =::, la seule touche peu esthétique était la parabole qu'il (elle) arborait en temporal-gauche. Malgré sa connexion permanente avec les sondes de géo-localisation, il (elle) était encore obligé(e) de réagir aux stimuli vocaux dans les fréquences audibles par l'homme.
 
 
Carnet de voyage à Zart page 7 02
 
 
Tumak Zork IV est arrivé à mes côtés sans bruit, en me tapant sur l'épaule, il m'a gratifié d'un :
« Laisse tomber c'est pas du vrai, tu y laisserais des plumes.»
« Merci pour l'avertissement, je n'arrive encore pas à m'habituer à votre civilisation somme toute un peu froide, mais toutes les civilisations se valent bien n'est-ce pas ?»
Lui bien sûr n'avait pas besoin de cette chaleur qui commençait à me manquer, il lui suffisait de plonger ses appendices faciaux dans une interface cyberdélique pour se charger en ion H+ .
« Allez viens!»
 
Il s'est avancé vers la borne sensitive et là, j'ai vu la brillance du cristal de sa chevalière. Un H+ rougeoyant s'est holographié devant le minuscule écran sous une coque grise et neutre.
Cette « clé » lui ouvrait toutes les portes, je n'aurais pas besoin de chercher un Zartax' pour rejoindre ma cellule de quarantaine, j'étais avec un H+, tout serait gratuit.
Discret, pendant le voyage, il ne m'en avait pas parlé. Le Cartube s'est ouvert et nous sommes montés dans une antique 2 CV Citroën.
 
«C'est mon plaisir quand je rentre de mission, voyager dans la nostalgie, toucher du plastique, du skaï, de l'aluminium, du plexiglas, de la bakélite comme ce pommeau de vitesse, que des matériaux nobles, rien à voir avec les wood-like, faux-cuirs, gold-touch, skin-fitness qu'on nous met entre les doigts aujourd'hui. La deep-ecology va faire des émules si le Brain-zentrum continue à berner le toucher gens.»
« Et la vitesse, c'est du faux aussi ? » lui rétorquai-je, juste afin de me mettre les « Zécoutes » dans la poche.
« Si tu savais le prix que ça coûte pour gagner quoi ? »
 
Les parois du Cartube étaient en effet garnies de graphène, ce même matériau que notre Cyborg VII récoltait avec parcimonie sous les flancs chauffés au rouge de notre engin. Pas de frottements superflus, pas de câblages parallèles, le cylindre transportait aussi bien les objets, les denrées, les êtres (extra-terrestres, humains, augmentés et standards que les plantes, les informations ou l'énergie).
Seul bémol : H2O, au risque de transformer la planète en pile à combustible, personne n'avait encore trouvé le moyen de transporter l'eau par le « Cartube ». Les technologies convergentes se penchaient depuis longtemps sur le sujet, un prix « Elisée Reclus » offrait une forte récompense au lauréat qui résoudrait l'énigme de la sublimation. Même à l'état solide cet élément pourtant simple résistait aux lois de la supraconduction.
 
Tube rouge
 
 
Tumak Zork IV appuyait sur l'accélérateur de la vielle Deuch avec enthousiasme. Sur les parois de graphène, un paysage des années 70 défilait : vaches, fils électriques, pylônes, trains au diesel, champs de blé, vergers, transformateurs aux tags vintages, cheminées de centrales thermiques au charbon, tours de refroidissement d'un EPR caduque. J'avais un peu le blues quand il a allumé l'auto-radio qui diffusait cet air ancien de Nirvana :
« The man who sold the world. »
 
Le monde a bel et bien été vendu. La plantation de tomanzanillas de Pedrito était devenue propriété du transhuman-ressource-center.
« Je t'emmène dans un endroit dont tu n'imagines même pas l'existence.»
« Le Cosmik@ffe je connais. » lui dis-je.
« Tu n'y es pas du tout, ça fait longtemps qu'il n'est plus branché ton troquet ringard. »
« Geek-Fahren8 (prononcer eight) 451 » dit-il d'une voix monocorde en fixant le rétroviseur.
 
Il n'a pas fallu plus de 7 secondes à notre vieux modèle des années 50 pour nous débarquer au pied d'une tour de 785 mètres de haut.
Couverte de végétation, des fruits, des légumes inconnus s'y accrochaient par des vrilles, des tuteurs de carbone, un fin brouillard aéro-ponique distillait les nutriments aux feuilles sensitives. Accrochées par des câbles, des nacelles translucides portaient des hordes de cyber-punks venus spécialement sur Zart' pour intégrer ces nouvelles technologies.
 
La table était un écran tactile, mon pilote a fait défilé le menu.
« Tu dois être carencé en anti-oxydants me dit Tumak-Zork IV, une petite coenzyme Q10 accompagnée d'un pyridoxal-5-phosphate te remettraient du transport en Cartube et … tu serais exempté d'isolement.»
« Je crois qu'un peu d'ail frotté sur du pain grillé me suffirait, avec une tomate bien poivrée au céleri » lui-répondis-je. « Mais ce n'est pas proposé par la serveuse que je n'ai pas encore vue, alors un hareng de mer Australe m'ira bien, avec un verre de jus de tomanzanillas. »
 
Il a inséré son annulaire sur le bord de la table, un cyborg aux yeux verts est venu nous apporter la commande sans attendre, c'était le clone parfait de l'agent RVII = :: du spatioport, à la base de son crâne, à la limite des implants neuronaux, un tatouage : RVIII= :::.Une autre série.
 
PF
 
 
Autour du mot « Cartube » de Ountés Passat dans l'Arbre à Mots hébergé par La Sardine.
 
 
"L'ambiance" de cette page des "Carnets de voyage dans le monde de Zart' " n'est pas sans références à un bouquin que je lis en ce moment :
« Bienvenue en Transhumanie », Sur l'homme de demain.
Geneviève Ferone, Jean-Didier Vincent chez Grasset septembre 2011
Il est a noté que ce livre est sans rapport avec la science-fiction et le conte.
 

Commenter cet article

how to stop snoring 07/05/2014 14:34

Il est choquant de voir vrai futuristes étaient. Sauf pour leurs prédictions sur Voyage espace, presque toutes les autres théories sont vraies pour l'année! Une fois que nous trouvons une source alternative de carburant supérieures à celles existantes, notre vie allait changer de façon aucun futuristes peuvent prévoir!

FMarmotte5 07/05/2014 15:12

It's rainin', it's pourin', the ol' man is snorin'...bumped his head and he could not get..

FMarmotte5 07/05/2014 15:11

May be yes, may be not, that's the quantic question. Either both could be the way?

Clovis Simard 23/06/2012 12:59


Blog(fermaton.over-blog.com)No-27, MATHÉMATICIEN- Qui suis-je ?

FMarmotte5 23/06/2012 14:38



Je connais deux mathématiciens, l'un est un descendant d'un personnage figurant sur le tableau "l'Assemblée de Vizille"? Cordialement.


C'est aujourd'hui l'anniversaire( le 100 e : 001...) d'Alan Turing, savez vous que la "pomme" d'Appel est en souvenir de sa mort? Il se serait empoisonné avec un pomme au cyanure car il
avait été calomnié. 



marine D:0019: 02/03/2012 11:27


Ca fait tant plaisir de se remémorer ces années un peu folles où on n'avait pas beaucoup de sous mais où on n'avait peur de rien ! Merci à toi, pas de souci Pierre, j'irai voir !


Bises

marine D:0019: 25/02/2012 09:50


Le pire c'est que je n'ai pas de photos, et je l'ai gardé au moins trois ans le temps de m'en dégouter il était toujours en panne et ça sentair le fioul dans la cabine,  ça fumait souvent !


A cette époque je vivais seule, j'emmenais parfois ma troisièrme , (deux garçons avant elle, plus âgés, qui eux tapaient sur les bambous à l'époque, euh, non sur la guitare électrique, tu connais
ça...) et tu sais quand on a des chevaux on est complètement pris par eux, les soins,  la surveillance, la rando, et les photos pas pratique d'en faire, les appareils n'étaient pas si
performants... j'avoue que je n'ai pas beaucoup de photos, j'en chercherai pour toi, il faut les scanner...Et aucune du HY, désolée, je suis partie depuis le Béarn au Rallye equestre
international de Carcassonne, en 82 ou 83 je crois,  avec mon anglo-arabe, j'étais courageuse, je trouve avec un tel engin ! Bisous Pierre merci de t'interesser à mes
souvenirs  

Pierre 02/03/2012 09:31



Bonjour Marine, j'ai publié ce commentaire? je ne sais pas si j'aurais du, c'est assez personnel. Dis le moi si je dois l'enlever. je ne sais pas si tu es comme moi, mais j'ai une rubrique
"famille et souvenirs" dans mon blog que j'ai commencé entre autre pour parler de mon enfance, mon adoption (à ce propos je commence à avoir des retours sur cette "bouteille à la mer")


On a eu notre période "roady" avec un Ford transit : "le Belouga", ou dormait à 5 dedans au départ des randos en montagne, feux de camp, guitare, guimbarde etc... les filles ont de bons souvenirs
je crois?


Les "Tubes" j'aimais bien mais c'était déjà plus ancien quoique ma première voiture était une AMI6 (assez pourrie).


Curieux que mes "histoires à dormir debout" aient évoqué ces souvenirs chez toi... bonnes recherches dans tes archives alors, en attendant chez toi une petite page "retro".


Cordialement.



Bestofava 24/02/2012 20:51


Nous voilà partis dans l'espace, j'ai adoré...


 

FMarmotte5 25/02/2012 08:27



N'y reste pas trop et reviens vite sur le "plancher des vaches", content que ce petit voyage t'ait plu.



marine D:0019: 24/02/2012 13:40


Il est costaud ton cartube ! J'en ai fait des trucs avec cet engin ! J'en ai crevées trois ou quatre deutches, remarques je les avais déjà fatiguées au départ !


Ou alors tu parles du tube citroën comme celui du brocanteur ? J'en ai eu un pour les chevaux, pourri, quand j'ai débuté seule les randos avec the horses... Rehaussé, rallongé, y'avait un lit
rabatable, derrière la cabine, il avait appartenu à un rempailleur de chaises... un jour dans l'Aude j'ai cru que je ne passais pas un pont en V...enfin tu me comprends !


Pour ton article, je dis chapeau Monsieur comme disait mon cordonnier me voyant passer à cheval avec un autre en longe et trois gosses à cheval derrière dans son chemin creux, sauf qu'il disait
Madame !


Prise il y a un mois ma photo du lac au pêcheur me donne à penser que le pêcheur ne pêchait pas, il observait peut-être l'état de ses futures proies, ou alors il s'occupe de la maintenance !

FMarmotte5 25/02/2012 08:26



Merci Marine pour ce commentaire très personnel. tes expériences passées mériteraient une page de blog, ça serait super de voir les deuches et le tube-Citroên, je suis sûr que tu as gardé des
photos? Allez lance toi et fait nous partager ces bons souvenirs .


bises et encore merci pour tous ces mots, passe un bon week end.



Joëlle 23/02/2012 13:54


Tout me va ici, tant l'aventure que le dessin !... sans oublier la photo qui ne manque pas d'originalité of course

jill-bill.over-blog.com 21/02/2012 11:35


Bonjour Pierre...  Certes en vieille Deuch mais que tu nous emmènes loin avec ce cartube !!!!  Mes compliments du jour ! Respect !  Jill

FMarmotte5 22/02/2012 18:15



J'espère que le voyage t'a plu?



Quichottine 21/02/2012 10:58


Merci de nous indiquer les rapports possibles...


J'avais lu jusqu'au bout sans savoir qu'il s'agissait d'un nouveau mot de l'arbre... tu es doué, sais-tu ?


Je suis entrée dans ce monde sans y penser, juste en te suivant.


J'ai beaucoup aimé.


Merci !

FMarmotte5 22/02/2012 18:18



Tu m'encourages Quichottine merci. Je m'amuse vraiment beaucoup avec ces mots de l'Arbre et j'en profite pour rebondir sur une autre planète?


Comme ça je fais un peu de dessin aussi.


Bonne soirée.