Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

le Chazelet

 

Sur une épaule au-dessus des falaises de schiste qui dominent les Fréaux et la Grave, le Chazelet jouit d'un ensoleillement particulier en face de la Meije et du Râteau qui de leurs plus de 3800 mètres font souvent de l'ombre l'hiver aux villages et hameaux le long de la Romanche.

 

C'est donc de l'intelligence des hommes du passé, pâtres et paysans, que les alpages ont été occupés, puis organisés en “terrasses” à des fins de culture. Bernard Fischesser dans “La vie de la Montagne” cite et montre en photo ses étagements les comparant à d'autres adaptations à la pente dans le monde : Bali, Himalaya ou Pérou sur l'adret. Roger Frison-Roche du Beaufortin dans une très belle biographie le nomme “Le versant du soleil”.

 

Au Chazelet, les terrasses ne sont plus cultivées, ni fauchées (à part de petits lopins à des fins familiales pour le jardin et les pommes de terre).

 

Les Terrasses

                                 Village des Terrasses.

 

Brebis

 

Ces espaces sont clos l'été et pâturés par des moutons. Malgré la survivance de l'activité agricole , les méthodes ont changé. Un des exploitants embouche des veaux venus des Aravis pour les mener à 3 ans. Il achète le foin pour l'hiver. Par contre la tradition d'estive et de transhumance des gros troupeaux d'ovins d'Arles se perpétue et l'été pas loin de 13 000 moutons viennent paître sur le Plateau d'Emparis.

 

Il va sans dire que la population est “double-active” : moniteur de ski, guide, accompagnateur de montagne, perche-man, secouriste, restauration, hôtellerie, commerce, tourisme , tertiaire et services vont de paire avec une agriculture de montagne fortement subventionnée.

De nouvelles constructions voient le jour avec vue sur la montagne. L'ancien village ramassé, aux ruelles étroites pratiquait une vie d'économie. Les maisons déjà bio-climatiques tiraient profit de l'isolation par la paille et le foin au-dessus l'habitation jouxtant l'étable des bêtes l'hiver.

 

Séchage des blettes

 

Nous avons vu encore un agriculteur préparant et faisant sécher des “blettes”, ces pavés de fumier , entreposés sur les balcons pour se chauffer l'hiver.

 

Grenier Chazelet

 

Séparés de la maison pour éviter que le feu ne s'y propage, de beaux grenier en bois contenaient ce qu'il y avait de plus cher à la famille, fait de larges plateaux de mélèze assemblés sans clou ni cheville.

 

Fareuille

 

 

Dedans : les semences pour l'année à venir, les biens précieux, les costumes du dimanche, les bijoux. la porte d'entrée cloutée est garnie d'une serrure ouvragée , la ”fareuille” un peu comme les “trésors” de Maurienne.

 

                   Ici, les fontaines coulent toute l'année.

 

Fontaine de la Basse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le site internet du village montre de belles photos anciennes typiques pour ne pas utiliser le mot galvaudé « authentiques ». Je déplore avec d'autres que ce site ne donne pas des indications avec des topos des différentes randonnées à ski ou en raquettes au départ du village. Autonomes pour ce qui est de l'orientation, d'autres vacanciers pourraient être attirés par le coté “tourisme doux” de ce village dont l'orientation n'est pas uniquement d'être une « usine » à ski.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zazou 17/02/2011 19:52



Vraiment typiques ces greniers en bois...


Bises






FMarmotte5 18/02/2011 08:56



Heureusement qu'ils les ont gardé, on en a rencontré des mêmes dans les Asturies en Espagne les "Horreos" proche des Picos de Europa (une belle région aussi)


http://le-blog-de-pierre-fassbind.over-blog.com/article-25054612.html



Les correspondants de a-crazy-world 17/02/2011 09:57



tres beau! passe quand tu veux écouter les doc et chansons de serge



FMarmotte5 18/02/2011 09:01



Je vais aller écouter les "inédits " de Charlotte et Jeff (Buckley?)



JA 16/02/2011 21:03



J'ai dû passer dans mon enfance dans ce village mais le souvenir est vague,


 je vais aller voir le site


A bientôt


JA



FMarmotte5 17/02/2011 09:36



En 1h15 depuis Grenoble, on yest, le coin vaut le détour... avec une bon appareil photo, c'est un régal


bonne journée à voir à St Christophe en Oisans le musée del'Alpinisme et le cimetière ;-) avant defaire une ascension, ça donne à réflèchir.


bonne journée



Quichottine 16/02/2011 19:41



De nouveau une bonne promenade, Pierre.


Merci.


 


J'aime aussi la porte et ses décors. Un beau travail pour cette cache à trésor. :)


 


Passe une belle soirée.



FMarmotte5 17/02/2011 09:13



Je ne sais pas si les gens continuent d'y ranger leus choses précieuses, mais ils ont l'intelligence de préserver ce que leurs anciens leur ont laissé en héritage, ça change de ces barres
d'immeubles de Tignes ou autres dont les prix ne sont même plus accessibles aux propres habitants. Je suis content que mes images de permettent de voyager .


;-) tu vas être servie car j'ai engrangé plein de photos ....j'ai lu aussi un peu !


Bonne journée


 



Yann 16/02/2011 13:26



Super paysage !!! 



FMarmotte5 17/02/2011 09:14



c'est un village à connaître qui a su gardé des racines, il y en a aussi pour la glisse, ces gens étaient des pionniers du ski , raquettes, en france