Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Diables Bleus Grd Ballon

 Stèle du Grand Ballon

Je ne peux pas revoir ce champ de bataille que sont les Vosges sans me replonger dans la lecture de Stefan Zweig. « Le Monde d’hier » est ouvert sur les genoux  quand défile sur mon écran ces photos de vacances.

Ossuaires du Vieil-Armand, nom que les poilus de 14-18 ont donné au Hartmannswillerkopf, HKW dans le froid jargon militaire.

 

Linge Bataille

Cimetière de lingeAlignements de croix à Linge où s’égrènent non seulement les noms des villages Dauphinois : Chatonnay, Biol , Bizonnes, Thodure, Champier… mais aussi des noms connus et portés encore de nos jours. Je ne peux pas me dire qu’ils soient morts pour rien.

 

 « Le Monde d’hier. » Zweig au chapitre :

 « Les rayons et les ombres sur l’Europe » 

« J’avais ainsi vécu les dix premières années du nouveau siècle, j’avais vu l’Inde, une partie de l’Amérique et de l’Afrique ; c’est avec une joie nouvelle, mieux informée, que je reportai mes regards vers notre Europe. Jamais je n’ai aimé davantage notre vieille terre que dans ces dernières années d’avant la Première Guerre mondiale, jamais je n’ai espéré davantage l’unification de l’Europe, jamais je n’ai cru davantage en l’avenir que dans ce temps où nous pensions apercevoir une nouvelle aurore. Mais c’était déjà, en réalité, la lueur de l’incendie qui allait embraser le monde. »

 

Ottin-Lucien.jpg

Mon grand oncle Ottin Lucien né à Chatonnay en Isère le 29 août 1893 est mort à Linge le 22 juillet 1915 : « Tué à l’ennemi », sa sépulture est un ossuaire car son corps n’a pas été identifié, il avait 22 ans. Linge : le Tombeau des Chasseurs.

C’était un  « Diable Bleu » du 30 e Bataillon de Chasseurs comme beaucoup d’agriculteurs des Terres Froides et de montagnards autour de Grenoble.

 

Grand Ballon Diables Bleus

Au sommet du Grand-Ballon, se dresse le monument des « Diables bleus » élevé avec l’initiative du Club Alpin Français et du Club Vosgien.

 

Diables Bleus Paul Mistral

De retour je suis passé m’arrêter à Grenoble dans le Parc Paul Mistral à la rencontre de ce Chasseur  avec sa « Tarte » (le large béret des chasseurs) sur le coin de l’œil gauche.

 

Tarte du grd ballon

 

 

 

 

Au départ du sentier du Grand Ballon une « tarte » de bronze rappelle qu’en juillet 1940 la statue de 1927 a été dynamitée. Je voudrais dire comme en 18 "Plus jamais ça!"

La devise du 30 e :

«Il était un p'tit homme,

tout habillé de bleu, sacrebleu! ».

Dans le chapitre « Au coeur de l’Europe » Zweig parle de tous ces pacifistes en liens parfois épistolaires avant la Grande Guerre, si une guerre peut être grande .Tolstoï, Romain Rolland.......

 

« Cette situation ambiguë était particulièrement pénible pour les Alsaciens, et le plus pénible de toutes pour ceux d’entre eux qui, comme René Schickele, étaient français de cœur et écrivaient en allemand….Ils voulaient, comme nous tous, une Allemagne et une France fraternelles, l’entente au lieu de l’hostilité, et c’est pourquoi ils souffraient pour l’une et pour l’autre. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
<br /> <br /> Je regarderai désormais différément ceux qui parlent des "diables bleus" sur leurs blogs...<br /> <br /> <br /> C'est un morceau d'histoire que j'ignorais.<br /> <br /> <br /> Merci, Pierre.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> La paix la guerre, les rapports entre les hommes, c'est un peu comme le conte de Buzzati : ça dépend du point de vue de l'observateur. Einstein a toujours raison avec sa "relativité"<br /> <br /> <br /> Bonne journée Quichottine<br /> <br /> <br /> <br />