Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

 

Bauduen le lac

 

Posés sur la berge

Tendres baisers oubliés

Roc et bois émergent.

 

Une attente en vain

De déluge ou de marée,

Au moins d’une main.

 

Prends le ! Bois flotté

Sera poisson ou dragon

À nager, trotter.

 

La pierre coulée

Sous le flot des yeux au fond

Est tour écroulée.

 

PF

Commenter cet article

nono 19/11/2010 22:36



Bonsoir Pierre,


Romantique tout cela 


Très beau cliché !!!


Bonne soirée.


Nono



maeldune 19/11/2010 19:31



Polie la mort ce soir.....



FMarmotte5 19/11/2010 20:32



???, j'arrive pas à suivre.



Marine D 19/11/2010 16:29



J'aime ce genre de rencontre, ce bois usé qui a vécu et qui ensuite chemine au fil de l'eau et du temps... Au hasard... et qui t'a inspiré



Alexandre 19/11/2010 12:15



Il est statufié pour l'éternité



FMarmotte5 19/11/2010 15:50



Tel le Commandeur. Oserai-je encore parcourir ces lieux :Don Juan sans en attirer le courroux?


D'autres temps d'autres moeurs, j'aime pourtant bien Molière.



Quichottine 19/11/2010 11:08



Comme ils sont beaux ces mots écrits sur une plage et ce bois qui attend lui aussi.


L'as-tu gardé, ensuite, Pierre ? ... ou l'as-tu laissé repartir pour un nouveau voyage ?


 


Merci pour cette page... J'aime !



FMarmotte5 19/11/2010 15:47



Je l'ai laissé, son souvenir est plus riche que d'en avoir la possession j'ose imaginer qu'il est sur un autre rive, il chauffe peut être un sans abri? La pierre à mon avis n' a pas autant
d'avenir du moins pas dans l'immédiat.


merci de ton passage, l'hiver et le temps du haïku revient.


Bonne soirée



annielamarmotte 19/11/2010 11:03



le destin d'un arbre....



FMarmotte5 19/11/2010 15:51



Sûr qu'il vaut mieux être une marmotte.