Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Moustiers Sainte Marie

 

Moustiers marches

 

Sous la pluie du 4 octobre 2010 nous visitons Moustiers Sainte Marie couverts de nos pèlerines.

 

Après le pont de pierre qui en 1733 à remplacé une passerelle de bois, un joli sentier court d’environ 1 heure, fait de marches taillées dans la pierre mène à  la chapelle de Notre Dame de Beauvoir, la grotte Sainte Madeleine et redescend sur le village avec une belle vue sur les restanques plantées d’oliviers vers le ravin du Riou.

 Restanques Moustier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans « Provence » Giono parle de son premier voyage le 8 septembre à l’age de 16 ans :

 

 

«  J’ai beau être né dans ce pays et l’avoir habité sans interruption pendant plus de soixante ans : je ne le connais pas. Je l’ai parcouru dans tous les sens : à pied, à cheval, sans jamais pouvoir dresser le catalogue complet de ses vertus et de ses vices. Mon premier voyage eut lieu en 1911. Ma mère m’envoya au pèlerinage de « l’Aube » à Moustiers-Sainte-Marie. Jusque là, je n’avais vu que les vergers d’oliviers autour de Manosque. Il s’agissait cette fois de traverser la Durance, de monter sur le plateau de Valensol et d’aller chercher de l’autre côté, dans des montagnes bleues, une petite chapelle perchée. »

 

Moustiers Notre Dame de Beauvoir

 

 Il s’agit de  Notre-Dame de Beauvoir dont le passé recèle une curieuse coutume : on amenait les enfants mort-nés afin de les faire ressusciter (?) quelques instants pour les baptiser et les inhumer religieusement. C’étaient les : suscitations d’enfants ! 

 

Juste à l’aplomb de la chapelle une étoile d’or est pendue à une chaîne, 150 mètres au dessus du vide. Nous y sommes repassés avec le soleil  afin de voir briller et de photographier,

                                          "l'inaccessible étoile".

 

Moustiers Sainte Marie étoile

 Cette étoile est l’emblème de Moustier-Sainte-Marie connue d’autre part pour ses faïences. Peu amateur de vaisselle malgré les belles réalisations contemporaines,  c’est la légende de cette étoile que j’ai envie de faire raconter par un autre provençal.

 Il conte l’histoire du Chevalier de Blacas qui au X ème siècle retenu captif en Orient en est revenu sain et sauf  et avait fait la promesse d’y déposer un ex-voto.

Les mots de Frédéric  Mistral (1830 1914): père de  Mireille  et créateur du Félibrige qui réhabilite la langue d’Oc, sont gravés sur une plaque de marbre avant le pont.

 

« Presounie di Sarrazin       Prisonnier des Sarrazins

         Engimbra coume un caraco   Accoutré comme un bohème

 Em’un calot cremesin            Avec un fez cramoisi

 Que lou blanc souleu eidraco  Que le soleil essore

En virant la pouso-raco          En tournant la noria

Rico-raco                              Dont la roue grince

Blacasset pregavo ansin     Un Blancas priait ainsi

A ti ped, vierge mario       A tes pieds vierge marie

Ma cadeno penjeral          Je suspendrai ma chaîne

Se jamai                                                  Si jamais

Tourna mai                                           Je retourne

A Moustie dins ma patrio A Moustier dans ma patrie »

1885 les Isles d’Or : « Lis isclo d’or »

 

Jean Giono en guise de boutade dit que c’est Shakespeare qui a le mieux parlé de la Provence car le pays et les hommes sont comme partout ailleurs avec leurs passions et, qui d’autre mieux que Shakespeare exprime les passions humaines. Alors que dire de plus  en cette fin d’après midi pluvieuse, sinon que nous avons repris notre voiture garée sous les micocouliers pour nous enfoncer plus avant dans ce pays austère.

 

 « Au pied du Mourre de Chanier, le couchant éclaire les grands rochers de Moustiers Sainte Marie…..Les cars de touristes partis de Castellane à deux heures de l’après–midi débouchent des gorges du Verdon. Le couchant fait luire la toiture vernissée du château d’Aiguines .»

 Jean Giono    « Provence » page 194 de Pan à Shakespeare

Edition Folio mai 2008

J’ai noté cette phrase de 1954 dans « Voyage en Italie », presque prophétique des us et coutumes touristiques de notre temps, bien avant la mise en eau du lac de Sainte-Croix

« L'eau, dès qu'il y en a d'étendue sur plusieurs kilomètres carrés, attire irrésistiblement la médiocrité sur ses bords. »

" Voyage en Italie" Gallimard/Folio, 1954

Commenter cet article

mireille83 28/10/2010 22:36



Bonsoir, je recherche l'histoire de la grotte de st-Madeleine de Moustiers es ce que vous la connaissez ? svp merci



FMarmotte5 29/10/2010 16:12



êtes vous  allé voir sur le site de la commune que j'ai mis en lien? autrement j'ai le "guide vert Michelin" mais c'est assez succint. En fouinant bine sur le net ça doit pouvoir se trouver
il me semble que c'était un habitat du néolithique et plus tard troglodite?


à vérifier


bon week kend



maeldune 24/10/2010 10:15



Si Giono avait vécu dans mon Jura, ses écrits auraient été bien peu différents....


Au fait, ce matin sur la 5, j'ai vu la rediffusion de...? mais avec Patti Smith, un beau retour en ados (J'en parle parce qu'il me semble que cela t'a fait de l'effet aussi...lol) L'étoile de
Moustiers en un sens......


Bon dimanche



FMarmotte5 25/10/2010 15:19



Mais vous avez Louis Ferdinand Ramuz, je trouve qu'ils ont parfois la même veine hors du temps, on pourrait situer les lieux de leurs romans dans un imaginaire qui leur est propre.


Quelle filiation de pensée pour Patti Smith, elle a connu Burroughs et Ginsberg, et Gregory Corso qui ont eux même connus Steinbeck, Jack London et Walt Whitman, qui a rencontré Edgar
Allan Poe et HD Thoreau ......mieux que les liens du sang!


Bonne semaine (j'aime bien Giono bien sûr)



Marine D (Zoupie) 22/10/2010 07:32



Giono, Mistral pour parler de la Provence , quand même quoi de mieux ! Et toi aussi tu contes bien agréablement cette balade et, oui,  j'aurais aimé la voir l'innaccessçble étoile...


Nous essayons d'éviter les touristes car la Haute Provence est un bonheur...



francine94 20/10/2010 20:52



bonsoir, c'est incroyable cette étoile d'or suspendue dans le vide! je ne connaissais pas; je te souhaite une bonne soirée bisous



FMarmotte5 21/10/2010 17:21



Je croix qu'il y a quelques année la chaîne entre les deux montagnes s'est cassée, Ils l'ont retrouvé cabossée dans le ravin, la commune à cette occasion a fait dorer l'étoile à l'or fin et
reposer une chaîne tenue avec des câbles pour éviter le ballant.


C'est un village qui vaut le détour


Bonne soirée



Quichottine 20/10/2010 17:23



Je m'y suis rendue avec une amie qui me montrait sa région... j'en garde un souvenir ému et des photos qui sont loin de valoir les tiennes.


 


C'était tout au début, et je ne savais pas bien me servir de mon APN.


 


Merci pour tous les compléments que tu m'apportes.


Bises et bonne soirée, Pierre.



FMarmotte5 21/10/2010 17:33



Tu as vu ces photos sous la pluie je n'ai pas un appareil photo de super qualité je prends beaucoup de clichés mais n'en retient que peu. les gens pensent que la provence c'est cigales, pastis
plage et soleil! Quand le Mistral souffle , que la pluie est au rendez vous en altitude Giono trouve aussi ce pays "austère" mais j'aime ça les grandes solitudes. 


Quand aux traditions j'aime les relater même si parfois ç'est beaucoup de superstiton je pense que le christianisme s'est reposé souvent sur de vieilles coutumes, d'une époque ou le
chamanisme  se pratiquait encore dans nos contrées : sources, arbres, grottes, montagnes, Terre/mère, etc..... tu vois ce que je veux dire souvent proches de la nature avec un instinct
en éveil, un peu comme les Indiens d'Amérique et les Aborigènes.


Une longue histoire


Merci de tes visites et tes commentaires toujours judicieux



annielamarmotte 20/10/2010 16:48



chouette toboggan



FMarmotte5 21/10/2010 17:26



Très joueuse la Marmotte, attendons qu'il gèle alors pour cette glissade!