Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Le matin quand je me lève, la première chose que je fais c’est ouvrir le rideau de la chambre et regarder dehors pour voir le temps qu’il fait. Ce matin j’ai un peu prolongé mon sommeil, mon livre de lecture hier soir m’a entraîné vers des horizons d’aventure encore inexplorés.

J’ai ouvert la fenêtre et je  me suis dis :

-« Ha ! La bonne blague.»

Le ciel couvert ne m’a pas permis de voir les montagnes au sud. Je me suis frotté les yeux et je suis descendu boire mon café, mon épouse prévoyante venait de le faire et son arôme emplissait la cuisine. Je suis allé à la porte-fenêtre, les chats se sont engouffrés dans la maison sans miauler contrairement à leur habitude pour réclamer une soucoupe de lait.

-« Il n’ont pas fait les choses à moitié. » me suis-je dis.

Je me suis de nouveau frotté les yeux, mon bol de café brûlant à la main.

Devant moi sous les noyers, une trentaine de moutons étaient en train de paître, comme s’ils avaient toujours fréquenté ce petit morceau de pré.

 

Moutons maison

 

J’avais du prendre un somnifère hier soir et pourtant non, je n’utilise pas d’hypnotiques, la lecture suffit largement à stimuler mon imagination pour des nuits peuplées de Doux Rêveurs impénitents. Le vent souffle du sud-ouest, le petit troupeau se blottit le long de la haie. Je retourne m’asseoir à la table de la cuisine croquer dans ma tartine de confiture coing framboise. J’ouvre machinalement la radio  pour voir comment va le monde ?

« Cette nuit sans délai le Président de la République renonce à  promulguer la loi sur l’allongement de la durée du travail. »

Cette fois-ci, je me frotte les oreilles, jamais mon auriculaire selon sa coutume bon confident n’a été aussi bien nommé. Je me lève et retourne à la fenêtre en me disant que vu ma pauvre pension, l’idée de faire quelques heures comme berger aurait été une alternative possible. Les moutons sont toujours là, ils lèvent la tête en attente de mon choix, ils n’ont touché ni aux poireaux, ni aux choux du jardin, ils sont sagement dans l’angle vers les sapins.

J’ouvre l’annuaire, met mes lunettes en les surveillant d’un œil.

-« Allo ! Marie ? Je crois bien que tes moutons sont ici dans mon pré, je te les ramène. »

-« Ça ne peut être que les miens, la clôture est en mauvais état et tu connais le dicton : « L’herbe est toujours plus verte dans l’champ du voisin ! »

Un long bâton est toujours posé près de la porte d’entrée, vêtu d’un bon ciré me voilà pâtre, sous ma houlette les moutons prennent sans difficulté le chemin de leur parc à 900 mètres d’ici. Marie vient à ma rencontre avec un seau de grains.

- « Heureusement qu’il y a les moutons pour se voir de temps en temps ! » Le plateau est tellement vaste.

Je rentre à la maison. La porte est ouverte, le café est froid, le poêle s’est éteint, un rouge-gorge est déjà sur la terrasse à picorer les miettes, les chats sont montés sur la table, la radio déblatère :

« Ce matin... la loi sur les retraites....blablabla....et blablabla.»

« S’il te plaît dessine moi un mouton ! »

 

PF

Commenter cet article

nono 11/11/2010 08:31



Très poétique ta levée matinale 


Un vrai narrateur !!!


Et en plus tu te transforme en Patre 


Coupe le poste en ce moment 


Bonne journée.


Nono



Mahina 10/11/2010 21:12



Quand les moutons nous invitent à rêver...



Zazou-38 10/11/2010 20:34



Un rêve à dormir debout...mais attention au moment du réveil !


Bonne soirée, bises






annielamarmotte 10/11/2010 18:25



une épouse qui fait bien le café rien de tel pour sortir des rêves et arrêter de compter les moutons



FMarmotte5 16/11/2010 14:41



Avec un peu de chicorée oui la vie est belle.



maeldune 10/11/2010 17:25



Tu veux prolonger le rêve, va voir le site de kim minji, une coréenne,


j'ai jamais vu le Petit Prince si bien illustré!!!!! et je ne parle pas de


son Alice au pays des merveilles.....


http://www.ki204.com/


Fais de doux rêves, et ne compte pas trop les moutons......



Marine D 10/11/2010 16:33



j'ai oublié un pour mais tu as compris !!!



Marine D 10/11/2010 16:19



J'avais bien compris que les nouvelles radiophoniques tu avais "extrapolé" !!!


Zibous Pierre



Quichottine 10/11/2010 14:51



Merci !!!


Tu vois... je crois que je t'ai lu en me disant que ce serait chouette si c'était vrai...


J'avais une immense envie de croire à ces bonnes nouvelles, à ces moutons bienveillant, à cette bonne odeur de café...


 


Mais ce n'était qu'un semi-rêve. As-tu quand même rencontré ta voisine pour échanger quelques mots amicaux ?


 


J'aime bien quand tu es Petit Prince au coeur de tes montagnes.


Passe une belle journée. :0010:



FMarmotte5 10/11/2010 15:03



Quichottine, les moutons c'est bien vrai, et plus agréable que les sornettes de la TSF, là on sort du rêve pour le cauchemar. Oui j'ai rencontré ma voisine, sous la pluie on était tous les deux
accoutrés comme des "pateros" quand on a pas de sorties prévues à la campagne, un pantalon ouvert aux genoux, un pull effiloché, un ciré qui a du faire  la retraite de Russie, un bâton
taillé à la va vite lors d'une sortie aux champigons et ça fait l'affaire, les mots sont souvent amicaux entre gens de peu, il y a plus à donner qu'à prendre.


Malheureusement la planète du "gros monsieur cramoisi" tourne encore.


merci de ta chalHeureuse visite et bonne journée à toi.



Marine D 10/11/2010 14:38



J'adore ton texte, Pierre,  et cette histoire ressemble étrangement à nos histoires de chevaux ou d'ânes qui s'échappent ou de vaches du voisin, enfin quelques animaux folâtres qui à vrai
dire n'ont plus grand chose à raser sur leur maigre pâture ! On a intérêt à prévoir une bonne clôture car c'est la saison des fugues et ça peut durer jusqu'à la prochaine poussée de l'herbe, tu
vois ça laisse de la marge ! 


Bises Pierre



FMarmotte5 10/11/2010 16:11



Ici aussi on a des chevaux, des vaches, des veaux,qui vadrouillent ça crée des liens. Mais comme pas mal d'agriculteurs élèvent des Charolais, les parcs sont plutôt solides .


C'est vraiement arrivé ce matin à part le mensonge de la radio mais enfin il faut bien rêver un peu.


Bises et bonne après midi



Djemaa Pascal 10/11/2010 14:37



Merci de vos passages sur mon blog. Pascal.



FMarmotte5 10/11/2010 16:07



De beaux articles de cinéphile sur le votre à mettre en référence.


Merci