Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Prométhée
 
 
« The crawling glaciers pierce me with the spears
of their moon-freezing crystals, the bright chains
Eat with burning cold into my bones. »
 
« Les glaciers rampants me percent des pointes de leurs cristaux gelés sous la lune ; les chaînes étincelantes mordent de leur froid brûlant jusque dans mes os. »
 
Extrait "Prométhée délivré", Percy Bysshe Shelley, édition bilingue Aubier Flammarion 1968.
 
En 1816, Percy Shelley en fuite vers l'Italie fait une halte en face du Mont-Blanc avec sa future épouse Mary Godwin. Expérience romantique entre toutes il y écrit son long poème Mont-Blanc.
 
Mont-Blanc 26 juillet 2006 093
 
En 1818, il écrit « Prométhée délivré ». Au bord du Léman avec Mary et Byron, lors de leurs longues soirées dans la Villa Diodati, ils se racontent des histoires à faire peur. Mary invente son personnage qui plus tard deviendra célèbre : Frankenstein.
 
 
Le dessin a été réalisé pour les cours des Feuilles et un Feutre de ff du Balisier de Couleurs. La leçon 16 portait sur le corps nu . Je remercie Francine pour ses conseils pratiques et sa correction qui mérite la visite, c'est un vrai cours d'histoire de l'art.
 
Rappel mythologique : Titan et frère d'Atlas, Prométhée qui a modelé l'homme à partir de l'argile, vole le feu à Zeus pour le leur donner. Il est puni . Attaché par des chaînes à la montagne , les aigles lui déchirent le foie. Il est délivré par Hercule.
 

Commenter cet article

Quichottine 02/06/2011 15:59



Tu dessines vraiment bien. FF a eu raison de créer ces cours.


 


Merci pour ce rappel de la légende et pour cette très belle image.


Passe une douce soirée.



FMarmotte5 03/06/2011 11:06



Merci grâce à ff je fais des progrès, j'avais lu le Prométhée de Shelley ado, une occasion de "faire des révisions" ce dessin.


Bonne journée



Marine D 31/05/2011 07:34



J'imagines Prométhée gisant nu et attaché,  livré aux rapaces, j'en ai la chair de poule ...
bravo pour ce dessin Pierre


J'aime cette photo aux dégradés de bleus...