Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Je me soumets à un petit quiz à la fin de ce livre étonnant.

Est-ce le livre de l’été ?: non, c’est Mon livre de l’Année.

Peut on le lire à la plage ? : oui, la multitude des grains de sable et des étoiles du firmament sont une première approche pour un néophyte de la structure de l’atome.

Faut-il avoir fait une psychanalyse pour le lire ? : non, une psyché vierge de toute arrière pensée semble appropriée à sa lecture . Les archétypes existaient bien avant  C.G.Jung .

Sans un Master de physique puis-je comprendre le texte ? : oui, pour en saisir parfois l’humour , il me semble qu’un simple tableau de la classification des éléments est suffisant. Et encore il suffit d’aimer jouer avec les entiers.

Je ne parle pas le yiddish : ce n’est pas un problème un petit glossaire à la fin de l’ouvrage vous donne l’essentiel.

Les seules formules de physique-chimie de secondaire dont je me souviens  sont : U=RI, acide + base = sel + eau, P= mg.

E=mc2 est déjà trop compliquée pour moi, rassurez vous nul besoin de connaître la constante de Planck pour arriver au bout de ces 505 pages passionnantes.

3 explications du mondeDans ce roman on croise des personnages  historiques dans des situations  crédibles et qui ont des conversations  cohérentes, jamais superficielles. Une thèse sous-jacente se profile au cours des pages, prend forme et sera un fil rouge le long de ce livre. Psychologie, physique et spiritualité. Microcosme et macrocosme dans l’Unus mundi des alchimistes. Les grands kabbalistes d’Europe centrale ont touché du doigt  ou même initié les grandes découvertes qui changeront la face du monde. Echanges, voyages, conférences, rencontres, une circulation large des idées avant les bruits de bottes et la nuit du 10 mai 1933  devant l’Opéra de Berlin où les livres d’Einstein, Freud, Zweig, Mann furent brûlés.

3 univers que certains ont prétendus étanches se croisent, se mélangent, se stimulent au fil des années. A travers les yeux de Ferenczi et de Pauli les héritiers respectifs de Freud et d’Einstein nous passons comme des comètes de la vision de l’atome de Rutherford aux domaines quantiques et relativistes, nous voyageons de Budapest à Londres et New-York  et des femmes telles que Anna Freud et Lou-Andreas Salomé nous apprennent que Bohr, Heisenberg, Neumann ne sont pas si austères que la liste des prix Nobel pourrait le suggérer.

Si votre curiosité n’est pas encore satisfaite, il se peut que vous en saurez plus sur le Chat de Schrödinger en vous engeant dans un  Pilpul avec un Yiddisher Kopf.

Une dernière chose, il semblerai que tous soient d’accord avec cela :

« L’énergie ne peut ni se créer, ni se perdre, mais seulement se transformer. »

C’est le principe de la conservation de l’énergie.

 

Trois explications du monde

Tom Keve Aux éditions Albin Michel

ISBN 978-2-226-19587-6

Avril 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> <br /> oui mais comment se transforme-t-elle l'énergie ?<br /> <br /> <br /> j'aurais bien aimé un débat sur entre Samuel Hahnemann (invention de l'homéopathie en<br /> 1796), Rudolf Steiner(invention de l'agriculture bio-dynamique en 1924), et Niels Bohr (modèle de la structure de l'atome : 1913) et Wolfgang Pauli(principe de<br /> mécanique quantique expliquant l'organisation des électrons en couches : 1925).<br /> <br /> <br /> un petit voyage dans le temps actuel s'imposerait et une visite pédagogique scientifique leur serait proposée au CERN<br /> <br /> <br /> Ahlala ....l'évolution des connaissances et la communications entre "sachants"<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Pilpul familial?<br /> <br /> <br /> Il est surprenant de voir ces 3 noms associès. Partisan de la méthode scientifique, il me semble que Hahnemann utilise une méthode plutôt empirique, jamais personne n'a trouvé un électron de<br /> matière dans une granule à 9 CH (à part du sucre) , quand a Steiner on est plus proche de la philosophie, si Internet avait existé peut-être aurait-il pu rencontrer Pauli? mais là on rejoint<br /> la "Théorie des cordes" et la pluralité des mondes!<br /> <br /> <br /> C'est comme la cuisine, il faut doser la chaleur pendant la cuisson. Tu pourrais me dire que la matière s'est transformée entre la bonne confiture à point et la croûte de carbone qui attache au<br /> fond du chaudron! He oui, c'est le lot de tout alchimiste distrait qui , son livre à la main remue avec distraction sa préparation sans voir que c'est la vapeur d'eau qui s'échappe?<br /> <br /> <br /> J'ai refeuilleté le roman de Keve et il ne parle pas de Rudolf Steiner, il n'est pas dans la liste des Nobel et n'a jamais reçu la médaille Fields! A part ma fabrication du compost avec des<br /> orties pour l'instant ses découvertes restent encore fumeuses pour moi !<br /> <br /> <br /> Passe un très bon Week end.<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> <br /> Merci pour ce résumé enthousiaste, Pierre.  Bonne soirée<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> <br /> Ben alors merci, ce n'est pas méchant mes réparties,  j'ai horreur de faire de la peine, mais ça m'échappe souvent et je suis parfois un peu trop casch !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> <br /> Bien sûr, Pierre et je ne connais pas le livre donc je reconnais que mes réflexions sont idiotes !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br />  c pas ce que je voulais dire, j'apprécie beaucoup ton humeur "pétillante" et ta spontanéité franche.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée<br /> <br /> <br /> <br />
Z
<br /> <br /> Bon, comme je suis paresseuse, et que je lis juste par petits bouts, vu le passage en ce moment... je ne m'y lancerais pas, en plus je décrocherais sans doute très vite,  mais je te dis<br /> bravo d'affronter ce genre de lecture !<br /> <br /> <br /> Belle journée Pierre<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Quand il ya de l'humour dans la lecture et de l'esprit ça passe tout seul.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée<br /> <br /> <br /> <br />