Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Bérardie laineuse. Éboulis.

Dans les éboulis même fins de schistes ou de calcaire, cette plante étonnante rappel des espèces d’Amérique du sud ou de l'Atlas.

Dominique Villars le botaniste grenoblois l'a nommée ainsi en 1777.

Hommage à Pierre Bérard 1580-1662 et non au hameau de « La Bérarde » en Oisans.

D'après « à la découverte des fleurs des Alpes » chez Glénat la Bérardie laineuse est la somme de 33 millions d'années d'évolution, survivante de l’ère tertiaire et du climat subtropical lors de la surrection des Alpes.

Unique dans son espèce, on la trouve entre 1500 et 3000 mètres mais jusque là reste incultivable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Une petit fleur qui aime prendre de la hauteur, c'est peut être là sa sécurité de ne pas se faire piétiner. Bonne journée Pierre, bizzz
Répondre
M
Sa rareté la rend encore plus précieuse ! tu as eu l’œil pour la trouver ! <br /> Belle soirée Pierre
Répondre
C
un p'tit coucou en passant par ta si jolie montagne. Tes articles sont toujours pertinents. Bravo ! Et le nouveau graphiste de ton blog bien sympa. Je te laisse mon nouveau blog. A bientôt. Claudia
Répondre
J
Un billet digne d'intérêt une fois encore merci Pierre !
Répondre
Q
Il est donc normal que je ne l'aie pas rencontrée...<br /> Jolie fleur !<br /> <br /> Passe une douce journée.
Répondre
É
Bonsoir Pierre. Cette fleur est effectivement étonnante. Bonne soirée
Répondre
Z
Une petite fleur que je 'ai jamais rencontrée ,j'aime bien le petit bouquet a ses pieds ,,il semble lui demandé protection,<br /> bonne journée bisous
Répondre