Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Au creux d'un rocher de calcaire, les jonquilles naines sont une surprise.

La tige ne dépasse pas 15 centimètres.

Les grandes plantes de 50 à 60 cm. du jardin en Isère font figures de géantes à comparer.

Celles de la Sainte Victoire s'échelonnent au grès du circuit dans la garrigue vers 400 à 700 mètres d'altitude entre thym et romarin.

Aux endroits où la roche est nue, dans les places de prises pour les mains, le matin sans doute à la recherche des premiers rayons du soleil encore timides en cette fin mars début avril, les myriapodes ou mille-pattes diplopodes sont imprudents.

Nos pas lourds, notre ombre même , nos mains avec une répulsion spontanée les font tomber de leur lente progression. Au retour l'après-midi, le soleil trop chaud les poussera sous les pierres, nous n'en verrons pas.

La famille est nombreuse et ne comptez pas sur moi ni pour vous dresser une arborescence des espèces de iules, centipèdes et chilopodes ni pour vérifier qu'ils n'ont que 752 pattes paraît-il ?

Ils sont parfois désignés sous un autre nom : scolopendres mais ça prête à confusion avec une fougère homonyme.

Petite flore et faune dans la Sainte Victoire.
Petite flore et faune dans la Sainte Victoire.

Petite flore et faune dans la Sainte Victoire.

"Le monde n'est pas moins beau pour n'être vu qu'à travers une fente ou le trou d'une planche."
Henry-David Thoreau

"Journal"

Commenter cet article

Clo l'ottomane 26/04/2013 17:09

Ces mille-pattes ne me font rien, mais les scolopendres de chez moi me flanquent une frousse bleue.
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Scolopendra_fg01.JPG
Il faut dire que leur morsure est très douloureuse.
Merci pour la petite jonquille :)
Bonne fin de journée .)

zazou 26/04/2013 15:14

C'est ce qui m'étonnait toujours au cours de mes randonnée de voir des fleurs sortir de nulle part, dans des coins arides et sans soins quotidien, la magie de certaines fleurs à s'adapter à ce type d'environnement.
Bon après-midi Pierre, bises

marineLou 26/04/2013 11:21

Oui c'est la corette ou Kerria, du japon, et le petit prunus... j'ai un bug chez moi je ne vois plus les photos !
Bon parience... Bisous Pierre

marineLou 25/04/2013 17:31

J'adore Gruissan et la Clape, j'y ai de très bons souvenirs !
J'aime lieux les jonquilles... AZlors chez toi ça dure plus longtemps la zique Pierre ? je crois que non...
Bises

FMarmotte5 26/04/2013 11:12

La zique c'est quelques secondes un contrat entre deezer et overblog, juste pour donner une idée. Sur mon smartphone comme j'ai un forfait deezer compris j'ai pas de limites, super en voyage, quand la 3 G veut bien marcher. Bonne journée.

marie poupée 24/04/2013 21:33

Tout est petit en Provence ! il est vrai que parfois je me demande comment certaines plantes arrivent à pousser dans ma rocaille aride ! Tant qu'aux scolopendres ,je ne les aime pas , ceux que je rencontre sont plus velus et me rebutent !

Je vois que ta migration vers le nouvel Ob s'est très bien passée pour toi et j'en suis ravie .
Je te souhaite une belle soirée

Quichottine 24/04/2013 14:41

Comme Midolu, j'ai une préférence pour les jonquilles... mais quelles belles découvertes !
Merci, Pierre.
Passe une bonne journée.

FMarmotte5 26/04/2013 10:38

Chez nous les 1000 pattes en ont de plus longues, là il y avait tant de bêtes ce matin que je me suis senti obligé d'en parler, en plus on devait y mettre les mains. Curieuse répulsion sans doute un reflexe atavique de prudence comme la peur des serpents? Bonne journée.

midolu 24/04/2013 10:21

Je partage ta surprise ! Et aussi le plaisir de découvrir ces petites fleurs dans un environnement aride ! Si peu qu'il y ait quelque terre qui s'y soit logée, les anfractuosités des pierres sont le nid de " petits " trésors botaniques.
Pour le scolopendre, j'ai un peu moins d'attrait ...
Merci pour le partage de ces rencontres. Bonne journée.

FMarmotte5 26/04/2013 11:13

La Provence , il faut la découvrir tôt en mars avril mai après c'est trop sec. Merci pour ta visite et bonne journée.