Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Roche Faurio 3730m, Oisans
21 juillet 2006
Carte Ign Meije.Pelvoux 3436 ET
Guide F.Labande GHM du Haut Dauphiné tome2


Dans le cadre de notre préparation au Mont-blanc, après notre tentative ratée au Râteau, on monte le 20 juillet 2006 au refuge des Ecrins 3175m par le pré de Mme Carles (refuge Cézanne) 1874m au dessus d’Ailefroide), par le refuge du Glacier Blanc 2542m, montée en 4 heures on chausse quand même les crampons sur le Glacier Blanc.

21 juillet 2006  lever 4h départ 5h, en dessous du refuge, les cordées pour le Dôme de neige  ont commencé leur progression sur le Glacier Blanc on suit la même trace jusqu’à la cote 3230m pour prendre à main droite la rive droite du glacier qui vient de la Roche Faurio, on atteint en 1 heure depuis le refuge une épaule 3400m pour prendre quelques forces. La progression est facile sur la face sud, on traverse en crampons les 50m de roche qui nous mènent à la dernière partie de neige facile jusqu’au pied de l’arête est-ouest en 1 heure. On déchausse les crampons, on pose nos sacs et nos piolets, avec notre corde de 30m à double, je passe en premier avec 20m puis Emma et Sébastien à 10m, de nombreux becquets permettent une bonne assurance sur cette arête vertigineuse.
On est en face aux Ecrins, et de l’autre coté 1000m en dessous à pic s’écoule le glacier de la Plate des Agneaux. L’arête : 200m à peu près soit  5 longueurs de 30m en commençant par des dalles avec de bons appuis pour les pieds sur 15m puis une petite cheminée de 7 m. Ensuite cheminement pratiquement horizontal sur cette magnifique arête d’une pureté exceptionnelle de bon rocher avec au Nord, la Grande Ruine, les Agneaux et au Sud la barre et le Dôme des Ecrins. En ½ heure on atteint le point culminant, il fait beau, aucun bruit humain ne se fait entendre, que le murmure lointain des torrents.
Descente facile, on récupère nos affaires au refuge pour redescendre dans la journée, on serait bien resté pour le Dôme le lendemain mais on est attendu au Mont-blanc.En passant devant le Glacier Noir, on voit le Pic Coolidge 3775m qu'on a fait avec Anne-Laure en 96

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article