Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

4 OCTOBRE 2005
Holà! a nos amigos montañeros de España.Buenos recuerdos.
Départ le matin vers 10h30 du Tranco. On est en plein dans le massif au mirador d’ el tranco on voit en bas la ville et le lac au loin Madrid dans la brume avec ses 2 tours penchées. Il fait beau et chaud contrairement aux nuits qui sont très froides 2ou 3° la nuit. On passe par le Collado de la Pedriza dans las Cerradillas, col de la Encina, on voit el Elefantillo (en fait la Pedriza est truffée de rochers singuliers qui autant de voies d’escalade de différents niveaux du II au 8a et b).
On arrive à 1550 à la Pradera de El Yelmo, il y a des chevaux en liberté qui viennent manger notre pain de pique-nique, on croise des randonneurs, une petite source amène un peu de verdure à la prairie. Après-midi on va découvrir la face ouest pour faire le Yelmo par la Valentina , mais le dièdre de départ classé III est trop raide pour nous alors on va récupérer nos sacs derrière un buisson après avoir vu de près un nid de vautour avec son petit. Le bord des rochers est blanc de leurs crottes quand il y a un nid sur une corniche .On passe le col de la Dehesilla 1660m par las Fantasmas pour attaquer El Yelmo par la Grieta Norte sa voie normale.100m d’escalade par cette face nord prévoir corde et baudrier du II et un passage de III. De la prairie nord prendre les gradins sur la gauche, ça se redresse vers le sud avant un dièdre de III sur 4 à 5m que l’on peut éviter en s’engageant dans un minuscule couloir sableux dans lequel il faut se faufiler jusqu’à une dalle ou 2 ou 3 gros rochers sont a enjamber. Une petite dalle sur la droite vers l’ouest permet d’atteindre le sommet que l’on atteint par quelques gradins avec de bonnes prises. La vue est magnifique vers le lac, Manzanarès, et Madrid au sud ainsi que sur le cirque de la Pedriza au nord et le sommet du Hierro 2380m point culminant de la Sierra de Guadarrama, à coté le col de Navacerrada station de ski des madrilènes.

Descente facile puis retour épique par un sentier « amusant » plein de surprises « El Hueco de las Hocès » passages sous des rochers, petits pas d’escalade glissade sur des dalles etc. Passage a Canto Cochino, retour le long du Manzanarès, la nuit tombe on demande notre chemin dans une petite cabane avant les gorges Camorza, retour à la lampe frontale par les gorges le long du bon sentier balisé jaune et blanc jusqu Tranco.20h30 au camping une bonne soupe et au lit.

Carte au 1 :50 000 La Tienda Verde.