Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

La forêt relique de la Sainte Baume.

Exposée en ubac cette forêt est protégée depuis 1299.

138 hectares à une altitude moyenne de 730 mètres

Les précipitations de 1 000 à 1 200 mm par an en moyenne sont entretenues par la présence de la forêt, proche de 3 fois celles de Marseille à 30 km.

 

Vénérée depuis la plus haute antiquité, le pape Boniface XIII en 1299 frappe d'excommunication toute personne touchant aux arbres de la forêt.

Robert, roi de Naples et comte de Provence perpétue la tradition ainsi que Louis II comte de Provence qui y interdit la chasse, la coupe et d'y faire paître des troupeaux, sous peine d'amende.

François Ier en 1538.

Henri II en 1554 fait construire une chapelle avec sur le fronton : « Sauvegarde du Roy »

1564 Charles IX interdit d'y couper du bois pour faire « des galères, navires et autres vaisseaux de mer»

Le parlement d'Aix en 1693 interdit coupe, feu et pâturages des bois de hautes futaies.

 

Seule la période révolutionnaire a mis en coupe et exploitation la forêt de la Sainte Baume.

Depuis 1838 elle est sous l'administration des eaux et forêts.

L' O.N.F. désormais dépend du ministère de l'Agriculture.

 

Un projet de Parc Naturel Régional est en cours, sa charte est voie d'élaboration.

 

Faire la liste des essences rencontrées serait laborieux.

 

Les chênes verts portent des noms comme Dionysos ou Héraclès.

Les ifs sous des hêtres de 23 à 30 mètres de haut dépassent parfois les 600 ans d'age.

Chêne vert et son ancêtre mort mais toujours debout.

Chêne vert et son ancêtre mort mais toujours debout.

Hêtre.

Hêtre.

Le hêtre est omniprésent et donne son caractère à la forêt

Plusieurs variétés d'érables dont celui de Montpellier

Fragon piquant

Arbre à perruque

Baguenaudier

Chêne vert

Chêne pubescent

Tilleul

Pin maritime

Pin sylvestre

Pin d'Alep

Épicéa

Cèdre, vers le Pas de l'Aï nous avons vu un mélèze.

Alisier blanc et alisier torminal.....

La forêt relique de la Sainte Baume.
La forêt relique de la Sainte Baume.
La forêt relique de la Sainte Baume.

Les bois laissés sur place et décomposés par un grand nombre d'insectes xylophages sont un vrai garde manger pour un grand nombre d'oiseaux.

En marchant il n'est pas rare d'entendre le martèlement régulier d'un pic noir, d'un pic épeiche, d'être surpris par le vol rapide d'un monticole bleu.

Les falaises au dessus de la canopée abritent une trentaine de couples d'aigles de Bonelli.

Réf :

- «Promenade dans le temps et dans l'espace » Sainte-Baume nature, Promenade dans les milieux naturels de Jean-Claude Tempier

- Plaque du circuit pédagogique : « Laissez vous conter...Plan d'Aups »

Il y a deux sortes d'arbres, le hêtre et le non-hêtre

Raymond Queneau

Commenter cet article

madalen 09/07/2014 14:56

Très bel article, bien documenté. J'ai adoré

Quichottine 08/07/2014 09:49

Tes images sont splendides !
Merci pour la découverte de cette forêt.
Je n'avais jamais pensé que ces arbres qui se décomposent étaient un garde manger pour les oiseaux... Chouette !
Passe une douce journée Pierre. Amitiés.

gazou 07/07/2014 20:07

C'est un lieu où j'espère bien aller un jour...
J'aime bien la citation de Queneau

Marie poupée 07/07/2014 17:26

J'adore tes prises de vue sur ces belles variétés !
Bonne fin d'après midi Pierre

écureuil bleu 04/07/2014 19:26

J'adore les forêts surtout lorsqu'elles sont composés 'essences variées comme celle-ci...