Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Raquettes au Plan de Tuéda. Vanoise.

 

Carte 25 000 les Trois Vallées-Modane 3534 OT

L'office du Tourisme de Méribel donne un Guide des sentiers piétons.

 

Le Plan de Tuéda est la partie basse et la zone humide de la réserve du même nom.

Créée en 1990 , sur une surface de 1112 hectares, la réserve de Tuéda jouxte le Parc national de la Vanoise.

De 1650 mètres à 3153 mètres, elle permet sur différents étages de protéger des espèces qui vivent dans un biotope à une altitude inférieure à la moyenne du Parc de la Vanoise.

 

La face nord de l'Aiguille de Polset 3501 m. et le Mont de Gébroulaz 3511m. dominent le glacier de Gébroulaz qui s'écoule plus bas entre le Mont-Coua à l'est et le Mont du Borgne à l'Ouest.

 

Là sur un premier ressaut au bien nommé Refuge du Saut naît le Doron des Allues (ne pas le confondre avec le Doron qui coule à Beaufort).

Vers 2000 à 2200 m. c'est le domaine du lagopède alpin sous les pentes Est du Mont du Vallon 2952m.

Raquettes au Plan de Tuéda. Vanoise.

 

Au Plan de Tuéda nous marchons dans la magnifique cembraie de 350 hectares.

En hiver il faut rester sur les sentiers car c'est une aire d’hivernage du tétras-lyre.

Il se construit un igloo sous la neige, s'il est dérangé il en sort et cela lui demande beaucoup d'énergie vitale car il est en mode « économie ».

 

On peut faire une belle boucle de 1 à 2 heures de marche en raquettes et monter jusqu'au Refuge du Plan 1755m.

Et pourquoi pas y casser la croûte ?

Raquettes au Plan de Tuéda. Vanoise.Raquettes au Plan de Tuéda. Vanoise.
Raquettes au Plan de Tuéda. Vanoise.
Aiguille du Fruit et Maison de la Réserve

Aiguille du Fruit et Maison de la Réserve

 

Le soleil éclaire l'Aiguille du Fruit.

Soit guère plus de 100 mètres de dénivelé pour cette sortie de Méribel-Mottaret au Chalet du Plan.

Le Doron des Allues
Le Doron des Allues

Le Doron des Allues

 

Ce 15 janvier 2017, après une forte chute de neige tant espérée, le Doron coule encore et modèle de belles sculptures de glace sur ses rives.

Nous verrons pas de linnée boréale ni le cassenoix moucheté.

Ça et là pourtant de grosses graines de pin cembro témoignent de son activité.

Le cassenoix moucheté prélève jusqu'à 90% des graines et comme il a une petite mémoire, il ne retrouve pas toujours les caches où il a « planqué » ses graines, il participe à la propagation du pin-cembro hors du couvert de la plante mère.

C'est la zoochorie.

Raquettes au Plan de Tuéda. Vanoise.

 

Pratiquement, marcher en rive droite du Doron, passer le marais et le lac pour monter au fond du Plan sur la gauche jusqu'au Chalet du Plan 1755m.

Continuer en nord pour descendre sur la rive droite du lac.

En semaine on peut faire une pause à la Maison de la Réserve et y découvrir la vie de la flore et de la faune, le biotope de la cembraie.

On peut y suive la réintroduction du Gypaète barbu qui se reproduit en Vanoise depuis 2002.

4 couples s'y reproduisent et ont donné naissance à 28 gypaètes.

 

En repartant vers le pont se retourner pour admirer le Mont du Vallon qui domine au-dessus du ressaut du Plan des Mains.

 

Ci-dessous différents site pour approfondir ses connaissances sur la flore et la faune au Plan de Tuéda et en Vanoise.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Steph43Photography 30/01/2017 10:50

Bonjour Pierre magnifique ces paysages hivernale j'adore !!!!! , merci à toi pour ce partage , passes une bonne journée

claudia 29/01/2017 21:43

Tes photos sont un vrai régal ! Elles sont magnifiques ! Quelle vue ! Bravo Pierre et merci pour ce partage. Bonne soirée

Eglantine 26/01/2017 15:43

il faut que tu m'expliques comment tu arrives " physiquement" à faire toutes ces belles promenades ! moi quand j'ai fait 1 heure de marche c'est un exploit et encore en plat ...d'accord toi tu es un jeunot mais quand même ! ...alors je profite de tes belles photos

marine D 26/01/2017 08:25

Tes photos sont d'une beauté extraordinaire Pierre, merci mille fois, quel bain de fraicheur !

écureuil bleu 25/01/2017 19:10

Je suis gelée dans la maison, alors j'admire ton courage de partir en rando en montagne. Bonne soirée

philae 25/01/2017 15:47

magique

wolfe 25/01/2017 15:05

Bonjour
Voila pourquoi j'aime la montagne, car avec les saisons, elle change de visage!
Il n'y a rien de plus féérique que la montagne sous la neige!
Bisous

Quichottine 25/01/2017 10:52

Tes images sont splendides !!!
J'adore !!!
Que j'aimerais pouvoir me perdre dans de tels paysages... et même si j'en mourais, ce serait un beau départ.
Merci pour ce partage, Pierre.
Passe une douce journée.

FMarmotte5 25/01/2017 14:55

Bonjour Quichottine, non il ne faut pas se perdre, ni surtout en mourir. Chaque jour, chaque vallée au delà mérite d'être vécue et découverte, d'ailleurs on ne sait ni le jour ni l'heure comme on dit, alors autant profiter de l'instant.
Je sais que le quotidien de chacun a ses difficultés, ses combats, ses routines, alors un moment de dépaysement, d'aventure, de rêve nous est permis à chacun ..
les courts instant comme ceux-ci devant la beauté je les garde et dans les moments difficiles, ils reviennent comme de petites lumières.
Mes meilleures pensées pour toi et tes proches pour traverser les heures sombres ou difficiles.

manou 24/01/2017 07:05

Je rêve devant tes photos. Elles sont superbes avec ce soleil radieux qui fait briller la neige. Je ne sais pas si un jour prochain je pourrais revoir ce type de paysage...Merci de le partager avec nous

philae 23/01/2017 16:49

magique