Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par FMarmotte5

Quand le commissaire Adamsberg flirte avec le gothique, il ne le fait pas à moitié. Fred Vargas met ses talents de chercheuse en archéozoologie au service de l'enquête.
 
Reste à savoir si les vampires font partie de ce domaine de la science. Demandons à Ann Rice, les personnages qui émergent du roman de Fred Vargas sont proches d'un Lestat qui traverse les âges, en moins cultivés plus cadavériques, du moins ce qu'il en reste et, étrangement susceptibles.
 
 
Un lieu incertain de Fred VargasLe rationalisme semble être de mise dans les bureaux de la police française, heureusement car nous serions emportés dans un tourbillon infernal, aux portes, si ce n'est au cœur des tombes les mieux scellées.
Vargas nous perd, nous promène, nous ferre avant de nous laisser filer au plus facile et c'est là qu'elle nous prend aux tripes grâce à son génie presque pervers et labyrinthique. On revient en arrière, on vérifie la trame du récit : pas une faille. Le couperet de la vérité tombe sans toutefois ménager quelques entorses à la justice.
 
 
« Un lieu incertain » est un millésime, le pied en quelque sorte.
 
Chez Viviane Hamy, Chemins Nocturnes, juin 2008.
 
 
Comme pour un menu auquel il est proposé un « grand cru » pour accompagner une viande « froide » de préférence, j'écoute le très bon Thomas Fersen « Je suis au Paradis ».
 
Je suis au Paradis
 
 
J'ai une prédilection pour « Le Balafré » mais l'ambiance de « Dracula » et surtout le « J'suis mort » au second degré est bien dans la teinte d'une nuit dans la tombe de notre commissaire, le froid en moins.
 
 
 
 
 
 
Toutefois, sur une table de dissection en inox d'un « labo d'ana-path. » le titre « Une autre femme » participerai bien à cet échangisme d'amphithéâtre dont on ne saurait dire si c'est œuvre de carabins ou de tueur psychopathe ?
 
 
 

Commenter cet article

policier 16/12/2013 13:16

J'ai lu Un peu plus loin sur la droite il y a quelques années et j'avais bien aimé son style d'écriture, alors pourquoi pas retenter l'expérience avec cet ouvrage :)

philippe 09/01/2013 20:44


J'ai adoré ce roman ! J'ai lu presque tous les Fred Vargas et ce roman est, à mon avis, le plus réussi !


 

FMarmotte5 11/01/2013 16:47



J'aime bien aussi "Dans les bois éternels"



Philippe D 18/09/2012 21:37


Je n'ai pas encore lu grand-chose de Fred Vargas. Trop peu de temps ... comme pour tout le monde!


Bonne soirée et merci de votre visite. 

FMarmotte5 19/09/2012 17:54



C'est "Comme un roman" de Daniel Pennac, il donne la clé pour avoir le temps de lire. Cordialement.


 



Jeanmi 08/09/2012 18:59


Bien sûr en tant qu'écrivain de polars, j'admire Fred Vargas. En revanche le problème est celui de l'usure des personnages. Les éditeurs ont tendance à faire "pisser de la copie" quand
un livre marche. Il reste que la belle Fred a une sacré plume !

Gwen F 07/09/2012 04:30


Je n'ai pas lu celui-là, mais s'ils sont aussi bien que les autres, il doit être super.

Quichottine 06/09/2012 20:36


En permission à la maison ? C'est super !


Pour la lecture de Fred Vargas, je ne m'y suis pas encore mise, mais ça viendra. :)


Passe une douce soirée...

Martine27 06/09/2012 19:02


C'est effectivement un excellent Vargas. Je suis actuellement en train d'en lire un ancien "Un peu plus loin sur la droite", ce n'est pas avec Adamsberg, mais c'est tout aussi prenant. Concernant
"un lieu incertain", un téléfilm en a été fait, bien aussi

marine D:0019: 06/09/2012 15:37


Je viens de le lire, car j'adore Vargas... et en plus, à l'écoute de ta musique je me souviens que j'ai vu sur scène il y a longtemps Thomas Fersen que j'aime beaucoup aussi, merci pour ce
morceau (pas froid tout à fait , j'espère...) c'est drôle... Elle nous balade bien Vargas, et en plus Adamsberg dit-elle, malgré son nom est béarnais...


Bisous Pierre

FMarmotte5 06/09/2012 18:22



"Mais c'est bien sûr!"dirait l'inspecteur Bourrel dans" les 5 dernières minutes" Bises et passe un bon week. Je sors en permission à la maison.